jump to navigation

Les Balkans attirent de plus en plus les établissements bancaires européens 25 août 2006

Posted by Acturca in Economy / Economie, EU / UE, France, South East Europe / Europe du Sud-Est.
Tags: ,
trackback

Les Echos (France), no. 19736, jeudi 24 août 2006, p. 21

Laura Berny et Frédéric Thérin

Le groupe hongrois OTP veut prendre la majorité du capital de la plus grande banque du Monténégro. La Banque nationale de Grèce a entamé des négociations exclusives avec la serbe Vojvodjanska Banka. La bulgare DZI est aussi courtisée.

Ayant quasiment racheté toutes les cibles d’Europe de l’Est, les grandes banques européennes, désireuses d’étendre encore leur toile en dehors de leur marché domestique, s’intéressent de plus en plus aux pays plus méridionaux comme la Roumanie et la Bulgarie, ainsi qu’à l’ensemble des Balkans. Certains ont pris un peu d’avance… comme la banque hongroise OTP. Cinq ans après le lancement de sa politique d’expansion à l’international qui l’a conduit à investir 2,2 milliards de dollars, OTP vient ainsi de faire connaître son intention de prendre la majorité du capital de la plus grande banque du Monténégro.

Avec des actifs de 303,7 millions d’euros en 2005, Crnogorska Komercijalna Banka AD (CKB) affiche une part de marché confortable de 43 % dans ce petit pays de 630.000 habitants. OTP cherche visiblement à étendre son influence dans la région. Le groupe hongrois a déjà acquis en mars son rival serbe Niska Banka avant de racheter quatre mois plus tard dans le même pays Zepter Banka. Il est candidat aussi au rachat de la caisse d’épargne roumaine CEC au côté de la banque autrichienne Raiffeisen – dont sa rivale Erste Bank avait racheté la première banque du pays, la BCR, pour 3,75 milliards d’euros fin 2005 – et de la Banque Nationale de Grèce (BNG).

La bulgare DZI à vendre

Les banques d’Europe de l’Ouest ne veulent pas être en reste. BNG, encore, vient ainsi d’entamer des négociations exclusives pour racheter la banque serbe Vojvodjanska Banka pour un montant proche de 410 millions d’euros. Plusieurs établissements seraient aussi intéressés par une entrée au capital de la banque bulgare DZI, a indiqué hier le quotidien néerlandais « De Tijd ». La semaine dernière, DZI – l’une des dix plus grosses banques du pays – avait, il est vrai, annoncé qu’il recherchait un partenaire stratégique, déclenchant ainsi plusieurs offres. Cinq établissements se seraient portés candidats : le belge KBC, une banque française – qui pourrait être la Société Générale, mais celle-ci n’a pas souhaité commenter hier -, la banque grecque Alpha, le hongrois OTP – encore – et l’autrichien VolksBanken.

Plus au sud, aussi, les grandes manoeuvres ont commencé. Le Crédit Agricole souhaite s’étendre dans la région via le serbe Meridian Bank, acquis il y a deux ans et qu’il va bientôt contrôler à 100 %, et le grec Emporiki dont il vient de racheter près de 80 % du capital. La Société Générale, aussi, pousse ses pions dans la région. Elle a pris début juillet les rênes de la cinquième banque croate Splitska Banka pour 1 milliard de dollars. Avec près de 1 million de clients et 238 agences, les Balkans deviennent ainsi son troisième marché dans les activités de banque de détail à l’international, après la République tchèque (Komercni Banka) et la Roumanie (BRD), mais devant la Bulgarie (SG Expressbank).

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :