jump to navigation

Association Turk, entre tradition et intégration 25 septembre 2006

Posted by Acturca in France, Immigration, Turkey / Turquie.
Tags: ,
trackback

Ouest-France (Bretagne), vendredi 22 septembre 2006, p. 11

Laurence Teixeira

Grâce à de nouveaux locaux, l’association culturelle Turk d’Auray (Acta) espère pouvoir partir sur de meilleures bases et échanger avec les Alréens.

Depuis sa création en 1994, l’association culturelle Turk d’Auray (Acta) a parcouru un long chemin. Dans un premier temps, elle a répondu aux demandes culturelles et sociales de la population turque immigrée à Auray, notamment en matière d’aide face à l’administration, l’apprentissage de la langue française, la création d’une équipe de foot ou trouver une salle pour la célébration d’un mariage. « Nous faisons du mieux que nous pouvons mais tant que nous serons en location et tant que nous n’aurons pas de réelle structure, nous ne pourrons rien faire. Les mères de famille aimeraient faire des gâteaux par exemple, pour partager un moment et faire découvrir notre culture. Mais nos locaux sont trop petits pour accueillir les gens de manière décente », explique Kerim Sen, président de l’association, avec regret.

« Nous ne voulons déranger personne »

Même si la communauté, composée d’une cinquantaine de familles, demeure très discrète, l’Acta a du mal à établir des contacts vis-à-vis de l’extérieur. « Nous bénéficions d’une mauvaise image, notamment dans le contexte actuel. Pourtant notre communauté se tient tranquille. Nous avons beau inviter les gens à venir boire une tasse de thé ou à discuter un peu, personne ne vient, ajoute Kerim Sen. Nous essayons de nous fondre le plus possible dans la masse. Nous ne voulons surtout pas choquer les gens, ou les effrayer. Parfois on a presque peur de dire qu’on est musulman ». Signe d’alliance entre les peuples, les drapeaux français, turc et breton sont fièrement exposés à l’entrée.

Aujourd’hui, l’association s’est dotée d’un salon de thé, d’une petite bibliothèque et d’une petite épicerie fournissant des produits turcs. Chaque samedi, des cours de turc, ouverts à tous ceux qui le veulent, sont dispensés dans l’une des petites salles de l’association. Ils permettent à ceux qui ont vécu plus longtemps en France qu’en Turquie de renouer avec leurs origines, à travers la langue mais aussi l’histoire.

L’acquisition récente de locaux pourra peut-être leur conférer un peu plus de liberté de mouvement. « Nous ne voulons déranger personne. En tant que propriétaire de nos propres locaux, nous pourrons alors aller et venir sans gêner qui que ce soit. Et surtout nous allons pouvoir organiser des rencontres culturelles », précise le président de l’association. Mais ce n’est pas pour tout de suite : quelques travaux sont nécessaires avant toute installation.

Pratique. Association culturelle Turk d’Auray (Acta), 146, rue Abbé-Philippe-Le-Gall. Pour tout contact, tél. 02 97 56 34 46.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :