jump to navigation

Chypre, quel prétexte hypocrite ! 23 novembre 2006

Posted by Acturca in EU / UE, South East Europe / Europe du Sud-Est, Turkey-EU / Turquie-UE.
Tags:
2 comments

Courrier international, no. 838, jeudi 23 novembre 2006, p. 49
Europe-Turquie : Le désamour

Mehmet Ali Birand, Posta Gazetesi (Istanbul)

Bruxelles exige qu’Ankara ouvre ses ports aux navires chypriotes. Mais Nicosie refuse toujours la réunification de l’île ! Le cri du coeur d’un grand journaliste… proeuropéen. (suite…)

La visite du pape est un bon test 23 novembre 2006

Posted by Acturca in Religion, Turkey / Turquie, Turkey-EU / Turquie-UE.
Tags:
add a comment

Courrier international, no. 838, jeudi 23 novembre 2006, p. 47
Europe-Turquie : Le désamour

Mehmet Ali Birand, Posta Gazetesi (Istanbul)

Si le séjour de Benoît XVI se déroule bien, la Turquie prouvera aux Européens qu’elle est capable d’adhérer à l’UE – et aux chrétiens qu’elle demeure un Etat laïc et tolérant. (suite…)

Veut-on une Turquie « ottomane » ? 23 novembre 2006

Posted by Acturca in Middle East / Moyen Orient, Turkey / Turquie, Turkey-EU / Turquie-UE.
Tags:
1 comment so far

Courrier international, no. 838, jeudi 23 novembre 2006, p. 6

Philippe Thureau-Dangin

Les Européens ont averti récemment Ankara en termes assez secs : vous n’avez plus que quinze jours pour ouvrir vos ports aux navires chypriotes grecs, sinon nous pourrions suspendre les négociations d’adhésion de votre pays à l’Union européenne. (suite…)

Le roi stambouliote de la circoncision 23 novembre 2006

Posted by Acturca in Religion, Turkey / Turquie.
Tags:
add a comment

Courrier international, no. 838, jeudi 23 novembre 2006, p. 64

Lisa Wandt, Süddeutsche Zeitung (Munich)

Le Turc Kemal Özkan a déjà opéré plus de 115 000 jeunes musulmans. Il pratique aussi cette activité lucrative en Allemagne, et même en Chine. (suite…)

Bernières turqueries 23 novembre 2006

Posted by Acturca in Books / Livres, South East Europe / Europe du Sud-Est, Turkey / Turquie.
Tags:
1 comment so far

Libération (France), jeudi 23 novembre 2006, p. 6, 7

Philippe Lançon

Le Britannique Louis de Bernières a mis dix ans pour écrire l’histoire d’un village d’Anatolie, dont la communauté gréco-turque fut brisée par la guerre. Rencontre. (suite…)