jump to navigation

Entretien avec Volkan Bozkir, Délégué Permanent de la Turquie auprès de l’UE : « L’UE n’est pas l’enceinte adéquate pour le problème de Chypre » 2 février 2007

Posted by Acturca in South East Europe / Europe du Sud-Est, Turkey / Turquie, Turkey-EU / Turquie-UE.
Tags:
trackback

Europolitique, No. 3239 

2 février 2007

L’UE a pris la décision de suspendre partiellement les négociations d’adhésion de la Turquie. Comment votre gouvernement répond à cette décision ?

Pour tenter de maintenir le rythme actuel des préparations de l’adhésion de la Turquie à l’UE, le gouvernement turc a décidé de poursuivre un travail de fond sur l’ensemble des 32 chapitres. Récemment, tous les ministres ont été contraints de produire des plans pour la période 2007-2013 avec un ordre du jour de travaux à long terme pour les 32 chapitres. Ce document servira d’orientation pour les années à venir. Nous pourrons donc continuer les préparations en vue de l’intégration à l’UE, même dans les huit domaines affectés. Lorsque l’UE décidera d’ouvrir un nouveau chapitre, nous espérons que nous y serons bien préparés. Nous espérons ne pas perdre de temps avant que l’UE ne décide de lever la suspension partielle appliquée en décembre.

Qu’attendez-vous de la présidence allemande de l’UE ? Combien de chapitres la Turquie espère-t-elle ouvrir ces prochains mois ?

La présidence allemande s’est révélée bien préparée. Il semble en outre s’agir d’une présidence puissante. Cela nous donne l’espoir que tous les autres projets et promesses concernant nos négociations se concrétiseront sous la présidence allemande. Nous avons reçu récemment des lettres nous invitant à soumettre nos documents de synthèse pour les chapitres Statistiques (18) et Politique économique et monétaire (17). Notre priorité est d’ouvrir autant de chapitres que possible au cours des prochains mois.

Imaginons un instant que l’UE ait décidé, hier, d’ouvrir des relations commerciales directes avec les Chypriotes turcs. La Turquie déciderait-elle en ce cas d’ouvrir ses ports aux bateaux de la République de Chypre?

La décision du Conseil européen du 26 avril 2004 consistait à « mettre un terme » à l’isolement des Chypriotes turcs. Mais aucune conditionnalité n’était liée à cette décision. Ce sont les quinze Etats membres qui ont pris cette décision du Conseil avant l’élargissement de 2004. Il va de soi que les nouveaux membres dont les Chypriotes grecs sont tenus d’accepter cette décision sans tenter d’imposer leur propre agenda politique. Le Protocole N°10 stipule clairement que le développement économique de Chypre Nord ne doit pas être freiné. Les conclusions du Conseil sur la mise en uvre des décisions d’avril 2004 confirment l’absence de conditionnalité en échange du commerce direct. Il ne conviendrait donc pas de lier cette question à un autre dossier. La priorité des Chypriotes turcs n’est pas un document sur le commerce direct, mais un document plus substantiel qui les sorte de leur isolement.

La Turquie est-elle prête à retirer son armée de Chypre conformément à une des exigences de l’UE et des Nations unies ?

La Turquie est un Etat garant, comme la Grèce et le Royaume-Uni, à Chypre et a des obligations contractuelles en vertu des accords fondateurs. Je vous rappelle que des troupes grecques se trouvent aussi sur l’Ile. Comme vous le savez, si les Chypriotes grecs n’avaient pas rejeté le Plan Annan, cette question aurait pu être résolue. Malheureusement, une occasion de taille a été manquée.

Qu’attendez-vous du nouveau cycle de négociations sous l’égide de l’ONU ?

Les événements ont démontré que l’UE ne peut être une enceinte adéquate pour trouver une solution au problème de Chypre, simplement parce que les Chypriotes grecs sont membres [de l’UE]. Par exemple, les Finlandais ont eu les mains liées par l’opposition des Chypriotes grecs à leur proposition. La médiation ne peut suffire lorsqu’un des partenaires se trouve à la table de négociation et tire parti d’un pouvoir trop étendu. Dès lors, l’ONU doit rester une base pour un règlement global de la question de Chypre. Nous nous réjouissons de la reprise rapide des négociations.

L’article 301 du Code Pénal sera-t-il modifié ?

Je pense qu’un changement de cet article n’est pas si important que cela. Il arrive qu’un article voie sa formulation modifiée sans pour autant impliquer de changement concret. Il importe bien plus que les procureurs généraux et les juges revoient leur interprétation du sens de l’article 301. Ils ont besoin d’un complément de formation, dont des réunions avec des juges des institutions européennes. Il s’agit du meilleur antidote pour certaines difficultés débattues par rapport à la liberté d’expression en Turquie. La Turquie poursuit ses travaux de développement des connaissances et d’expérience de plus de 8 000 juges et procureurs concernant la juridiction de la Cour européenne des droits de l’homme.

Quel est le plan B de la Turquie si elle n’était pas admise dans l’UE dans des délais raisonnables ?

La Turquie a un objectif qui dépasse la seule intégration à l’UE. Nous visons le maintien d’un pays laïque, démocratique et tourné vers l’occident, respectueux des droits de l’homme et de l’Etat de droit, parallèlement à un rehaussement du bien-être économique et des normes sociales de la population. L’UE est un outil qui nous aidera à atteindre cet objectif. Nous n’avons pas de Plan B. Il n’y a pas de remplaçant pour l’UE. Nous ne nous intéressons pas à une relation alternative avec un autre pays ou une autre région du monde. Nos relations dans la région et dans le monde ne seront que complémentaires et contribueront à notre relation avec l’UE.

Commentaires»

1. bairos - 14 mars 2007

La reponse à la derniere question demontre fort bien pourquoi la Turquie est un Etat Europeen, dans le sens qu’elle paratage les valeurs europeenes, et sera un très important partenaire pour l’UE.
Tout au contraire, L’Europe ne sera pas digne de son aquis de valeurs e d’inclusion si jamais elle refuse l’adesion d’un pays qui cherche à concretiser depuis longtemps sa vocation europeene.

Maria Bairos


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :