jump to navigation

La dette des pays européens dépasse 6.200 milliards d’euros 20 février 2007

Posted by Acturca in Economy / Economie, EU / UE, Russia / Russie, Turkey / Turquie.
Tags: , ,
trackback

La Tribune (France)

mardi 20 février 2007, p. TR16

Pour la première fois en cinq ans, les États européens devraient lever, hors refinancement des emprunts arrivant à échéance, moins de 200 milliards d’euros de nouvelle dette en 2007.

Les États européens s’endettent moins vite qu’avant. Dans son dernier rapport sur les émissions souveraines, Standard & Poor’s note que, hors renouvellement des emprunts arrivant à échéance au cours de l’année, les quarante-deux Etats européens (au sens large : l’étude prend aussi en compte les émissions de la Turquie, de la Russie ou du Kazakhstan) devraient émettre moins de 200 milliards d’euros de nouvelle dette cette année. Un plancher depuis cinq ans.

Certes, une fois intégré le volume d’emprunts – particulièrement important cette année – à refinancer car arrivant à maturité, le tableau s’assombrit quelque peu. Selon les estimations de Standard & Poor’s, les pays européens lèveront un total de 876 milliards d’euros de dette à moyen et long terme en 2007, après 848 milliards en 2006.

Le chiffre reste inférieur aux 890 et aux 887 milliards d’euros d’emprunts de 2005 et de 2004. Mais à ce rythme-là, l’encours total de dette souveraine européenne à moyen et long terme atteindra tout de même 6.200 milliards d’euros à la fin de l’année, alors qu’il était  » seulement  » de 5.000 milliards en 2002.

Près des trois quarts des obligations souveraines continueront à être émises par les pays de la zone euro. Au premier rang desquels on retrouve sans surprise l’Italie avec ses 200 milliards d’émissions obligataires prévues en 2007 (23 % du total), l’Allemagne (19 %), la France (13 %), puis le Royaume-Uni (11 %). Dix-sept des quarante-deux pays européens, dont l’Italie, l’Allemagne et la Turquie, solliciteront ainsi davantage le marché obligataire en 2007 qu’en 2006. En revanche, la France, les Pays-Bas et l’Espagne devraient se montrer plutôt moins actifs que l’année dernière.

Autant dire que les titres souverains européens demeurent pour une large part de première qualité. 55 % des obligations souveraines bénéficient du prestigieux triple A et seuls 7 % des titres émis en Europe – principalement par la Turquie – sont notés en catégorie dite  » spéculative « .

Endettes à 80 % à taux fixe

Tous ne sont pourtant pas égaux face à la remontée des taux d’intérêt.  » Les États qui sont peu endettés à court terme et qui ont emprunté à long terme à des taux fixes très avantageux ces dernières années sont les mieux protégés « , remarquent les analystes de Standard & Poor’s. C’est le cas de la majorité des pays européens : la plupart d’entre eux sont endettés à 80 % à taux fixe. En revanche, les pays scandinaves et la Suisse pourraient davantage souffrir de la remontée des taux d’intérêt : plus de 20 % de leur dette présente une échéance inférieure à un an.

De même, le ratio de ce refinancement global (dette à court mais aussi à long terme) de certains pays est particulièrement élevé. En Turquie, c’est quasiment l’équivalent de 20 % du PIB qui arrivera à maturité en 2007. Ce ratio est également élevé en Belgique et en Italie où il atteint 18 %, contre 8 % en France.

Commentaires»

1. marie - 6 mai 2010

je cherche cette information également, voici tout ce que j’ai pu trouver, je n’ai aucune idée de la validité des sources….
http://www.newsnours.com/2010/03/comparatif-dettes-et-dficits-des-pays-de-l-europe.html

2. dandidan - 5 octobre 2008

Bonjour, je cherche à connaitre la dette de chaque pays d’Europe. Qui aurait cette information?

PENSERINI Marcel - 18 novembre 2009

bonjour. je suis moi aussi à la recherche de cette information. peut tu me la faire parvenir, si tu l’a eu, evidement. merci

J.Dohmen - 15 décembre 2009

Celà m’ntèresse également car à la mise en application des critères de Maestricht (Dette ne dépassant pas 60%du pib) , la belgique en était à environ 136% Quid aujourd’hui où on villipendie la Grèce et d’autres pays.Dont laFrance qui n’ en serait encore qu’aux environ de 85%….Le relevé complet des dettes et pourcentages m’intéresserait au plus haut point.Merci à celui qui pourrait me fournir ces renseignements même que partiellement

Rampal - 9 mai 2010

Bonjour,
Tu peux trouver ces données sur le site de la Banque Centrale Européenne par exemple (pas de souci de fiabilité des données…) à l’adresse suivante :
http://sdw.ecb.europa.eu/browseSelection.do?DATASET=0&REF_AREA=*EU&node=bbn192
En plus, tu peux les télécharger.
Sinon, tu as des commentaires effrayants là-dessus sur un site qui s’appelle : http://www.aidea-france.org; ils avaient annoncé ce qui se passe aujourd’hui il y a un moment.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :