jump to navigation

Tous les temples étrangers sont les bienvenus. Sauf les mosquées 20 février 2007

Posted by Acturca in Immigration, Religion, Turkey / Turquie.
Tags:
trackback

La Tribune de Geneve (Suisse)

20 février 2007 mardi, Gretzenbach/Langenthal

Lieux de culte Hindous, bouddhistes et sikhs construisent dans les règles de l’art sans rencontrer d’oppositions. Il n’en va pas de même pour les musulmans.

Hindous, bouddhistes et sikhs construisent dans les règles de l’art sans rencontrer d’oppositions. Il n’en va pas de même pour les musulmans.

Sa terrasse offre une vue imprenable sur les dorures éclatantes du temple Wat-Thai. Celui-ci a le bon goût de reléguer la cheminée de Gösgen, la centrale nucléaire voisine, au deuxième plan. Depuis la construction du temple bouddhiste, Wat Srinagarindravararams pour les intimes, la vie d’Irma Schnyder a changé. Bien que catholique convaincue, elle s’y rend tous les mercredis pour méditer. Car c’est auprès des moines du centre qu’elle a trouvé le réconfort nécessaire pour surmonter une période difficile de sa vie.

Terrain déclassé en «zone de temple»

Sa grande fierté, c’est d’avoir pu contribuer à l’édification du lieu de culte thaï, inauguré il y a quatre ans. L’entreprise de métallurgie qu’elle dirige depuis la mort de son mari a réalisé la structure de la flèche. «Ici personne ne s’est opposé à la construction du temple», se souvient Irma Schnyder. Mieux, le Conseil communal de Gretzenbach est même allé jusqu’à déclasser le terrain sis dans la zone industrielle pour le déclarer «zone de temple». Ainsi, la pointe dorée de l’Ubosoth a pu s’élever au-dessus de la norme en vigueur.

Les musulmans de la région sont moins chanceux que les bouddhistes. A quelques kilomètres de là, à Wabern dans le canton de Soleure, la communauté turque locale a souhaité construire un minaret haut de six mètres sur un lieu de prière déjà existant. Le projet a soulevé un véritable tollé dans la commune. Suite à une pétition contre la construction du symbole islamique, le permis de construire n’a pas été délivré. Les raisons invoquées sont d’ordre architectural et urbanistique. «Les constructions sacrées n’ont pas leur place dans les zones industrielles», a tranché la commission des travaux de la commune.

Le même argument a été avancé à Langenthal dans le canton de Berne. Cette petite ville avait beaucoup fait parler d’elle dans «l’affaire» du minaret l’automne passé. Pourtant, dans la zone industrielle du «Dennli», coincé entre une voie de chemin de fer et une scierie, se dresse un temple sikh dont la blancheur et l’architecture traditionnelle penjabi ne laissent aucun doute sur sa fonction. Les hommes aux turbans et aux longues barbes ont obtenu les autorisations nécessaires pour édifier leur temple. Après plusieurs années de construction, il a été inauguré il y a six mois. «C’est la première fois en Europe qu’un Gurdwara a pu être construit de manière traditionnelle», se réjouit Ranjit Singh, membre de la communauté sikh.

Temple hindou planifié

Retour dans la campagne soleuroise. A Trimbach, les Tamouls prévoient la construction d’un temple hindou dans les règles de l’art. Les plans sont dessinés par le même architecte que celui du temple bouddhiste de Gretzenbach. Au-dessus de l’entrée principale s’élèvera une tour haute de dix-sept mètres garnie de figurines de pierre. Une deuxième accueillera le sanctuaire de Shiva. Avec ce projet, la communauté hindoue n’a jusqu’ici rencontré aucune résistance, que ce soit avec les autorités ou dans la population.

Il y a quelque mois, le Conseil communal de Trimbach a adopté sans grande discussion un plan d’affectation réalisé sur mesure pour le temple de 50 mètres de long et de large. «La balle est maintenant dans le camp de la communauté tamoule», précise la commission des travaux de Trimbach. La mise à l’enquête, qui surviendra lorsque les fonds nécessaires à la construction du temple seront récoltés, ne sera alors plus qu’une formalité.

Temples et religions en Suisse

24 Heures (Suisse), 20 février 2007 mardi, Page 5

¤ Mosquées et lieux de prière islamiques: – 160 (pour 300 000 musulmans vivant en Suisse).

¤ Temples hindous: – 19 (pour 28 000 hindous).

¤ Temples sikhs: – 2 (pour 500 à 1000 sikhs).

¤ Centres bouddhistes: – 116 (pour 21 000 bouddhistes).

¤ Synagogues: – 35 (pour 18 000 juifs).

¤ Eglises chrétiennes: – Plus de 3000 (pour 5,5millions de chrétiens).

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :