jump to navigation

Ne plus « fumer comme un Turc » en Turquie 9 janvier 2008

Posted by Acturca in Turkey / Turquie.
Tags:
trackback

Agence France Presse

9 janvier 2008, Ankara

La Turquie, grande productrice et consommatrice de tabac, s’est mise au pas des pays développés en interdisant de fumer dans les bars et restaurants, mais l’application de la nouvelle loi devrait s’avérer difficile dans ce pays bastion des fumeurs.

« Je suis un fumeur moderne, je vais évidemment respecter la nouvelle disposition, car le tabac est nocif — mais un peu à contre coeur car il fait très froid en hiver à Ankara et il va être difficile de griller une cigarette sur un palier de restaurant », explique Murat, 22 ans, cigarette au bec dans un café enfumé du centre-ville d’Ankara.

A Kizilay, centre nevralgique d’Ankara, sont réunis les « dershane », des établissements qui dispensent des cours privés pour les étudiants se préparant au concours d’entrée aux universités.

Un secteur parallèle y a foisonné: cafés, restaurants, bars et récemment, des café-narguilés.

« Tout le monde se demande comment la loi va être appliquée dans notre pays où l’on à habitude de contourner les lois », s’interroge le jeune homme, alors qu’une femme lance de la table voisine: « on a bien droit à une vie sans fumée ».

Le 3 janvier, les députés ont adopté une loi interdisant de fumer dans les administrations, les lieux de travail et les lieux publics tels restaurants et cafés en Turquie, cinquième producteur mondial de tabac.

La loi prévoit toutefois une période de transition de 18 mois.

Préparée par le Parti de la justice et du développement (AKP), au pouvoir, du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, ennemi résolu du tabac, elle prévoit de fortes amendes.

La disposition a été renforcée pendant le travail législatif, les zones fumeurs dans les bars et restaurants prévues dans le projet ayant été supprimées.

En cas d’infraction, les établissements devront verser une amende allant jusqu’à 5.000 livres turques (2.900 euros) et les individus de 50 livres (29 euros).

Mais dans un pays ou près de 60% des hommes et 20% des femmes fument, la tâche s’avère difficile pour les forces de l’ordre — qui eux-mêmes fument dans leur grande majorité — et qui vont devoir faire respecter « la révolution antitabac ».

Le ministre de la Santé Recep Akdag, qui a admis avec tristesse que 50% du corps médical fumait, a évoqué la nécessité d’un changement de mentalité.

Le tabac est déjà interdit dans les transports en commun ainsi que sa publicité. Mais les restrictions restent souvent lettre morte.

De plus, fumer est un plaisir partagé en société, malgré le niveau élevé des taxes sur le tabac — plus de 60% du prix d’un paquet de cigarettes, qui reste néanmoins relativement bas comparé au reste du monde occidental au prix moyen de 4 livres (2,3 euros).

« Que va-t-il nous rester si la cigarette est interdite? C’est le seul moyen de sortir du cafard », estime Erkan Cakir, comptable de 40 ans, qui accuse à mots couverts le gouvernement islamo-conservateur d’adopter une attitude « mouradiste », du nom du sultan ottoman du 17e siècle Mourad IV, connu pour la brutalité de ses méthodes.

L’ironie du sort c’est que ce souverain qui a interdit sous peine de mort l’alcool, le café et le tabac, est mort à 28 ans d’une cirrhose du foie en raison de son penchant pour le vin.

Les restaurateurs craignent aussi pour leur clientèle, tout en admettant la nécessité de protéger les non-fumeurs.

« C’est sûr que les gens viendront moins nombreux, car huit clients sur dix fument », explique Zeki Ülkenli, propriétaire d’un bar branché de la capitale.

« Nous verrons peut-être naître une nouvelle clientèle qui boudait les bars dans les métropoles à cause de la fumée, mais j’ignore comment l’interdiction sera appliquée dans les cafés de village », se demande cet homme de 41 ans qui a récemment abandonné le cigare… pour la cigarette.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :