jump to navigation

Le message de paix du nouvel imam 15 janvier 2008

Posted by Acturca in France, Immigration, Religion, Turkey / Turquie.
Tags: ,
trackback

Ouest France (France), 15 janvier 2008

Propos recueillis par Stéphanie Séjourné

Ahmet Hanefi Safiturk (traduit par M. Tastan, président de l’association de la communauté turque). L’imam dirige les cinq prières de la journée et la prière du vendredi à la mosquée turque. Ce jour-là, beaucoup de monde vient prier. Notre mosquée peut accueillir 200 personnes. Il n’est pas rare, les jours de fêtes, qu’on soit 300. Avant la prière, l’imam explique l’actualité. Il apprend aussi le Coran et l’arabe aux enfants. A Alençon, une centaine d’enfants et adolescents suit ses enseignements, dispensés les mercredi, samedi et dimanche.

Vous êtes arrivé depuis une semaine. Quelles sont vos premières impressions sur la ville ?

Elles sont très bonnes. On m’avait dit que la pratique religieuse des musulmans en Europe n’était pas facile dans tous les pays, je m’attendais à diriger la prière dans des caves, en cachette. J’ai été très surpris de voir cette belle mosquée en arrivant à Alençon. Et j’ai été très bien accueilli par l’association culturelle de la communauté turque.

Quels projets portez-vous pour la communauté musulmane alençonnaise ?

Je suis au service de cette communauté. Je suis nommé par le gouvernement turc pour rendre service. Je ferai ce que les gens veulent faire.

Quel voeu formulez-vous pour l’année 2008 ?

Je souhaite que toutes les communautés d’Alençon continuent de vivre en harmonie. C’est notre devoir de bon musulman. C’est écrit dans le Coran : « Tu dois te comporter comme un frère avec tous les hommes quelle que soit leur religion. »

L’imam est nommé et payé par le gouvernement turc

Grâce à des accords passés avec la France, les imams turcs qui viennent en Europe sont nommés et rétribués par leur gouvernement. Ils sont 350 en Europe, une petite centaine en France. Ils étaient plus de 4 000 à faire acte de candidature. « Cela représente une mission importante, c’est une étape importante dans la vie d’un imam de venir en Europe », explique l’imam d’Alençon. Il a fallu les soumettre à plusieurs séries de test pour les départager. L’Algérie et le Maroc en font de même.

Avant de venir en France, Ahmet Hanefi Safiturk a suivi une formation de cinq mois. Il est nommé à Alençon pour quatre années. Il commencera à apprendre le français dans quelques jours. Dans quatre ans, il repartira en Turquie.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :