jump to navigation

L’Arménie, avant-poste russe au Caucase ? 24 février 2008

Posted by Acturca in Caucasus / Caucase, Russia / Russie, Turkey / Turquie.
Tags: , , , , , , , , ,
trackback

Russie.Nei.Visions (IFRI – France), n° 27, février 2008

Gaïdz Minassian *   

Depuis la chute de l’URSS, l’Arménie et la Russie ont scellé un pacte stratégique dans le cadre de l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC), le bras armé de la Communauté des États indépendants (CEI). Cette alliance politique, militaire et économique constitue la seule réalité stratégique du Caucase du Sud en plein désenclavement. A l’heure où Russes et Arméniens élisent en 2008 leurs présidents respectifs, où en est la relation entre ces deux États ? La Russie compte sur l’Arménie pour maintenir son influence dans la région. L’Arménie voit en la Russie une alliée capable d’assurer sa sécurité dans un environnement hostile. En même temps, la Russie a réajusté sa politique étrangère à la recherche de nouveaux partenariats, comme l’Azerbaïdjan et la Turquie, sans faire pression sur Erevan. De son côté, l’Arménie a pris acte de l’influence croissante des États-Unis dans la région tout en consolidant ses liens avec Moscou. En fait, cette apparente harmonie faite de solidarité et d’équilibre cache des relations bilatérales largement favorables à la Russie qui est parvenue à faire passer l’Arménie du rôle de partenaire à celui de vassale.
  
* Docteur en science politique, Gaïdz Minassian est chercheur au Groupe d’analyse politique-défense relations internationales sécurité (GAPDRIS), Université Paris X-Nanterre, associé à l’Association des formations universitaires de défense, de relations internationales et de sécurité (AFUDRIS). Il dirige un groupe de travail sur le Caucase du Sud, à l’Institut Prospective et Sécurité en Europe (IPSE).

Pour aller plus loin 

La Russie et la Turquie au Caucase: se rapprocher pour préserver le statu quo ?

Fiona Hill et Omer Taspinar, Politique étrangère, hors-série « Russie: enjeux internationaux et intérieurs« , septembre 2007.

« Les relations entre la Russie et la Turquie ont évolué de façon spectaculaire durant la dernière décennie. Elles ont probablement atteint en 2005 une qualité sans précédent depuis plusieurs siècles. 

Lire le texte intégral (pdf -348k)

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :