jump to navigation

BAT emporte le leader turc du tabac pour 1,2 milliard d’euros 25 février 2008

Posted by Acturca in Economy / Economie, Turkey / Turquie.
Tags: , , , ,
trackback

Les Echos (France), 25 février 2008, p. 24

Marie-Josée Cougard

Le cigarettier britannique producteur des Lucky Strike est sorti victorieux de la mise aux enchères par l’Etat turc de Tekel, qui contrôle 29 % du marché national.

Nouvelle concentration dans l’industrie mondiale du tabac. Cette fois, c’est en Turquie, 8e marché mondial, qu’elle s’est réalisée à l’occasion de la mise aux enchères par Ankara du groupe de tabac Tekel. British American Tobacco, notamment connu pour les marques Lucky Strike et Dunhill, a emporté l’affaire pour 1,2 milliard d’euros. Le britannique acquiert ainsi les 6 usines de Tekel, les droits sur toutes ses marques et deux ans d’inventaire de feuilles de tabac. Surtout, il met la main sur 29 % de l’important marché turc. C’est le premier achat majeur signé par BAT depuis l’acquisition en 2003 du monopole de tabac italien.

Tekel, qui emploie 15.313 personnes, a enregistré une perte de 191 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 511 millions d’euros en 2006. Il était néanmoins convoité également par les deux fonds d’investissement Citigroup Venture Capital et Cinven, ainsi que par le conglomérat turc Dogan Sirketler Grubu, notamment actif dans l’énergie. En prenant le contrôle de Tekel, BAT espère se donner des armes supplémentaires pour concurrencer Philip Morris International (Marlboro) sur un marché plus dynamique et moins taxé que l’Europe de l’Ouest.

Avec ses 60 % d’adultes fumeurs, la Turquie est un marché particulièrement intéressant dans un contexte où la consommation s’est déplacée vers les pays émergents au gré des mesures de lutte contre le cancer prises par les puissances occidentales.

« L’acquisition de Tekel est une chance pour BAT de pouvoir lutter sur un pied d’égalité avec Philip Morris International dans une zone très dynamique », note Jonathan Fell, analyste à la Deutsche Bank. A l’issue de l’opération, BAT détiendra une part de marché de 36 % en Turquie, tandis que celle de Philip Morris International en contrôle 41 %. Les taxes sur la marque de cigarettes les plus vendues vont de 25 % à 50 %, tandis qu’elles dépassent 50 % au Royaume-Uni, précise l’Organisation mondiale de la santé.

C’est la troisième fois que les pouvoirs publics tentaient de vendre Tekel. La mise aux enchères a été décidée en contrepartie d’une aide de 10 milliards de dollars du FMI destinée à réduire le poids de l’Etat dans l’économie.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :