jump to navigation

Adhésion UE: l’abandon du référendum obligatoire, pomme de discorde à droite 26 mai 2008

Posted by Acturca in France, Turkey-EU / Turquie-UE.
Tags: , , , , ,
trackback

Agence France Presse

26 mai 2008, Paris

L’abandon du référendum obligatoire pour toute nouvelle entrée dans l’Union européenne, inscrit dans la réforme des institutions, constitue une pomme de discorde à droite, de nombreux députés UMP s’inquiétant que l’adhésion de la Turquie en soit du même coup facilitée.

L’engagement répété de Nicolas Sarkozy d’organiser un référendum si la question de l’entrée de la Turquie se posait pendant sa présidence n’a pas suffi à calmer les craintes de la majorité, qui refuse catégoriquement un élargissement à ce pays.

En 2005, c’est déjà le débat autour de la « question turque », en pleine campagne référendaire sur la Constitution européenne, qui avait poussé le président Jacques Chirac, à faire modifier la Loi fondamentale pour y introduire l’obligation de référendum pour tout nouvel Etat entrant, après la Croatie.

Une solution jugée trop contraignante et risquée, tant les Français ont souvent répondu à une autre question que celle posée par les référendums – par le nouvel hôte de l’Elysée, qui a rétabli les deux options: référendum ou voie parlementaire.

Mais face à la pression de l’UMP, plusieurs parlementaires ayant clairement menacé de voter contre la réforme si la question turque n’était pas réglée, l’exécutif a été contraint de lâcher du lest en acceptant le principe d’un « verrou » ciblant plus ou moins ouvertement Ankara.

La solution retenue par la commission des Lois de l’Assemblée – référendum obligatoire pour tout pays représentant plus de 5% des habitants de l’UE, donc la Turquie et officiellement aussi l’Ukraine – met toutefois le gouvernement et une partie de l’UMP mal à l’aise et est dénoncée par la gauche, qui y voit une stigmatisation d’Ankara.

Selon Le Figaro, le Premier ministre François Fillon juge cet « amendement Turquie » « embêtant » et une nouvelle rédaction, plus diplomatiquement correcte, serait étudiée.

Président de la délégation pour l’UE à l’Assemblée, Pierre Lequiller (UMP) rappelle qu’il a proposé « un dispositif qui évitait de pointer du doigt tel ou tel pays » en stipulant que le choix de la voie référendaire « est laissé à la seule initiative des assemblées ».

Le député Pierre Lellouche (UMP) ne décolère pas: « n’allons pas humilier et ostraciser la Turquie au motif qu’elle ne serait +pas assez bien+ pour nous. C’est un signal calamiteux ».

« Supprimer le référendum sur les nouvelles adhésions à l’Union européenne était une décision courageuse. Le rétablir pour un pays particulier est une erreur. Nous n’arrêterons pas un processus d’adhésion s’il parvient un jour à son terme », renchérit Bruno Le Maire (UMP).

La gauche va plus loin en évoquant, à l’instar de l’ancienne ministre des Affaires européennes Elisabeth Guigou (PS), « une grave erreur diplomatique et politique ».

Le président du groupe socialiste, Jean-Marc Ayrault, dénonce ce « désastreux article référendaire ».

« C’est la première fois au monde qu’une Constitution va consacrer l’opposition à un pays étranger. Je ne sais pas si la Turquie doit faire partie de l’UE, mais je suis sûr qu’elle n’a rien à faire dans la Constitution française. Cette concession ridicule aux ultras de votre majorité mettra la France au ban de l’Europe », tempête-t-il.

Fervent partisan de la réforme des institutions, Jack Lang a « conjuré » l’UMP de s’en tenir à la rédaction initiale du texte: c’est « un vrai problème de conscience, je me vois mal voter pour un texte dans lequel on désignerait la Turquie nommément ».

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :