jump to navigation

Azerbaïdjan – Arménie : conflit au Nagorny Karabakh 2 novembre 2008

Posted by Acturca in Caucasus / Caucase, Russia / Russie.
Tags: , , , , , , ,
trackback

Itar-Tass (Russie)

2 novembre 2008, Moscou

Les présidents de Russie, de l’Azerbaïdjan et de l’Arménie ont signé une déclaration commune sur le règlement du conflit au Nagorny Karabakh (enclave en territoire de l’Azerbaïdjan peuplée majoritairement d’Arméniens) à l’issue de leurs négociations à Moscou.

« Nous avons examiné de manière minutieuse et attentive les moyens de résorber le conflit politiquement, en poursuivant un dialogue direct entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie avec la médiation de la Russie, des Etats-Unis et de la France en qualité de coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE », a indiqué Dmitri Medvedev qui a lu aux journalistes le texte du document signé.

Les présidents « déclarent qu’ils feront tout pour assainir la situation dans le Caucase du Sud et pour garantir l’instauration dans la région de la stabilité et de la sécurité sur le chemin d’un règlement politique du conflit sur la base des principes et des normes du droit international et des décisions et documents adoptés dans ce cadre, en vue de former des conditions favorables au développement économique et à une coopération variée dans la région ».

Dmitri Medvedev, Ilham Aliev et Serge Sargsian « confirment l’ importance pour les coprésidents du Groupe de Minsk de poursuivre leurs efforts médiateurs à la lumière de leur rencontre à Madrid en novembre 2007 et des débats qui ont suivi en vue d’élaborer les grands principes du règlement politique ».

Rencontre arméno-azerbaïdjanaise à Moscou

Itar-Tass (Russie)

2 novembre 2008

Les présidents azerbaïdjanais et arménien, respectivement Ilkham Aliev et Serge Sargsian, vont s’entretenir du règlement du conflit au Nagorny Karabakh ce dimanche à Moscou. Cette rencontre devra avoir lieu dans la résidence du président russe Meindorf, aux environs de Moscou. Un entretien à trois, avec la participation du président russe Dmitri Medvedev, est prévu au terme de la rencontre bilatérale.

Le chef de l’Etat russe a proposé de tenir cette rencontre au cours de sa récente visite à Erevan.

« Les prochains entretiens sont appelés à jouer un rôle de taille dans le renforcement de la stabilité et de la sécurité régionale notamment à la lumière de la récente crise au Caucase. Ils doivent aussi confirmer l’ attachement des parties, prises dans l’engrenage du conflit, au règlement politique du problème », a indiqué une source émanant de l’administration présidentielle. Le soutien au dialogue direct azerbaïdjano-arménienne au sommet a une importance cruciale dans ce contexte », a fait savoir la source.

« La position de principe russe sur le règlement du conflit au Nagorny Karabakh est la suivante : il ne convient pas d’imposer aux parties en conflit des recettes extérieures quelconques mais de partir du fait que les Azerbaïdjanais et les Arméniens ont à choisir, eux mêmes, les méthodes de règlement et d’en assumer toute la responsabilité. La Russie saluerait un règlement susceptible de satisfaire toutes les parties prises dans l’ engrenage du conflit et intervenir à titre de garant du règlement à condition qu’un compromis soit forgé ».

« De l’avis de la partie russe, un règlement permettant de faire revenir la stabilité en Transcaucasie, de rendre calme cette région et d’ y conserver l’équilibre des forces historique aura une importance vitale », a relevé la source.

Elle a rappelé qu’il s’agirait du deuxième entretien Aliev-Sargsian sur le thème du règlement du conflit au Nagorny Karabakh. La première rencontre s’est tenue le 6 juin dernier à Saint-Pétersbourg dans le cadre d’un sommet informel de la CEI (Communauté des Etats indépendants).

Le Nagorny Karabakh occupe un territoire de 4.400 kilomètres carrés. Sa population compte 144.000 personnes dont la majeure partie des Arméniens. En 1921, il a intégré la République soviétique d’Azerbaïdjan à titre de large autonomie. Depuis 1923, le Nagorny Karabakh fait partie de l’Azerbaïdjan en tant que région autonome.

En févier 1988, la région autonome du Nagorny Karabakh a annoncé sa volonté de se retirer de l’Azerbaïdjan et de se joindre à l’Arménie. Le 2 septembre 1990, la région s’est déclarée république indépendante du Nagorny Karabakh, ce qui a amené à un conflit armé, qui a duré de 1991 à 1994. Ses collatéraux étaient les plus dévastateurs dans l’espace post-soviétique.

Le processus négocié sur le règlement de ce conflit a commencé en septembre 1991, la Russie, le Kazakhstan, l’Azerbaïdjan et l’Arménie étant engagés. Un accord de cessez-le-feu a été signé à Bichkek le 5 mai 1994.

Le statut de la république du Nagorny Karabakh n’a pas encore été régularisé, la république n’étant pas toujours reconnue par la communauté internationale.

Le Groupe de Minsk formé de douze pays dont la Russie, les Etats-Unis, la France, la Biélorussie, l’Allemagne, l’Italie, la Finlande, la Suède, la Turquie et la troïka de l’OSCE comprenant actuellement l’Espagne, la Finlande et la Grèce est la principale piste du règlement du conflit au Nagorny Karabakh depuis 1992. Le processus négocié se déroule sous l’égide des coprésidents du Groupe de Minskl dont les positions sont concertées. La Russie, les Etats-Unis et la France coprésident le Groupe de Minsk depuis 1997.

Les positions des parties en la matière demeurent inchangées depuis le début du processus négocié. Bakou prône la libération des territoires azerbaïdjanais occupés et le retour des réfugiés. Le statut du Nagorny Karabakh n’est à définir qu’après. L’Azerbaïdjan est prêt à octroyer le statut de la plus large autonomie à cette région en son sein. L’Arménie se fixe pour l’objectif numéro un de définir le statut politique du Nagorny Karabakh excluant son entrée en Azerbaïdjan, la reconnaissance internationale du Nagorny Karabakh et, ensuite, l’élimination des collatéraux du conflit armé.

Les coprésidents du Groupe de Minsk ont proposé en novembre 2007 les principes fondamentaux (ledit accord de Madrid) jetant les bases de la poursuite des pourparlers au sommet après la tenue des présidentielles en Arménie en mars dernier et en Azerbaïdjan le 15 octobre dernier. Ilkham Aliev et Serge Sargsian ont décroché la victoire respectivement en AzerbaÏdjan et en Arménie.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :