jump to navigation

Sommet trilatéral en Turquie avec les dirigeants pakistanais et afghan 5 décembre 2008

Posted by Acturca in Central Asia / Asie Centrale, Turkey / Turquie.
Tags: , , , ,
trackback

Agence France Presse

5 décembre 2008

La Turquie a accueilli vendredi pour un sommet trilatéral le président afghan Hamid Karzaï et son homologue pakistanais Asif Ali Zardari, dans le but de développer la coopération économique et en matière de sécurité entre les deux pays.

Le président turc Abdullah Gul préside la réunion qui a débuté à 15H45 locales (13H45 GMT) à Istanbul, après des entretiens bilatéraux avec les deux dirigeants.

Il s’agit du deuxième sommet de ce type après une première rencontre à Ankara le 30 avril 2007 au cours de laquelle le président pakistanais de l’époque, Pervez Musharraf, s’était engagé à renforcer la lutte conjointe contre les extrémistes islamistes.

Le ministre turc des Affaires étrangères, Ali Babacan, avait indiqué que les entretiens bilatéraux devaient aborder notamment la question des tensions accrues entre l’Inde et le Pakistan, après les attaques qui ont fait 172 morts, dont neuf assaillants, à Bombay, la capitale économique de l’Inde, entre le 26 et le 29 novembre.

« Les relations entre le Pakistan et l’Inde en cette période délicate doivent se poursuivre dans une atmosphère de coopération plutôt que de tension », a déclaré M. Babacan.

L’Inde a accusé un groupe islamiste basé au Pakistan mais interdit dans ce pays, le Lashkar-e-Taïba, d’être responsable des attaques.

Le Pakistan a de son côté proposé une enquête conjointe et a promis d’agir fermement contre les personnes impliquées dans les attaques qui se trouveraient sur son territoire.

Les régions tribales du nord-ouest du Pakistan sont le fief de centaines de talibans et combattants du réseau Al-Qaïda qui ont fui l’Afghanistan après le renversement du régime fondamentaliste à la fin 2001 par une coalition militaire internationale dirigée par les Etats-Unis.

Le Pakistan, dont une partie des puissants services secrets sont soupçonnés d’avoir soutenu les talibans, a été accusé par Washington et Kaboul de ne pas faire suffisamment pour empêcher les islamistes de pénétrer en Afghanistan depuis son territoire.

Islamabad a rejeté ces accusations et a lancé une offensive militaire ces derniers mois dans les zones tribales pour en déloger les islamistes.

Les tensions déjà fortes à la frontière entre Afghanistan et Pakistan ont été exacerbées par des tirs de missiles américains à l’intérieur du Pakistan, qui ont fait des dizaines de victimes, souvent civiles.

La Turquie, traditionnellement proche de Kaboul et d’Islamabad et membre de l’Otan, cherche à se poser en médiatrice entre les deux voisins.

Le président américain George W. Bush, qui termine son mandat le 20 janvier, a téléphoné jeudi au président Gul pour le remercier de ses efforts.

La Turquie compte 860 soldats engagés en Afghanistan au sein de la Force internationale d’assistance à la sécurité (Isaf) de l’Otan. Les entreprises turques sont également très impliquées dans la reconstruction du pays.

Le sommet de vendredi a été précédé d’une rencontre entre représentants du monde des affaires des trois pays, afin de discuter d’une coopération économique accrue.

L’Afghanistan et le Pakistan conviennent d’améliorer leurs relations

Le Service en français de Xinhua (Chine)

5 décembre 2008, Ankara

Les présidents afghan Hamid Karzai et pakistanais Asif Ali Zardari ont promis, dans une déclaration commune publiée vendredi. d’améliorer les relations entre leurs pays.

La déclaration a été faite après une réunion à Istanbul entre les deux présidents tenue sous les auspices du président Abdullah Gul.

Dans la déclaration, MM. Karzai et Zardari ont exprimé leur volonté de leurs pays de promouvoir les relations amicales et de maintenir leur coopération dans les domaines de la paix, de la sécurité et de la stabilit.

Ils ont également exprimé leur solidarité avec le peuple indien en ce qui concerne les attaques terroristes de Bombay.

Selon l’agence semi-officielle turque Anatolia, la rencontre des président pakistanais et afghan, deuxième du genre, avaient pour but de apaiser la tension entre Kaboul et Islamabad. Le sommet entre les deux pays avait été tenu en avril 2007 entre le président Karzai et le président pakistanais de l’époque, Pervez Musharraf.

La région tribal du nord-ouest du Pakistan devient une base arrière des talibans afghans après le renversement du régime taliban en 2001 par l’armée américaine. Les Etats-Unis et l’Afghanistan reprochent au Pakistan de ne pas prendre des mesures suffisantes dans la répression des talibans.

Le président afghan a récemment établi des rapports de coopération plus étroits avec le nouveau chef de l’Etat pakistanais, Zardari, qu’avec le président Musharraf, notamment dans le traitement du problème des talibans qui trouvent réfuge au Pakistan.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :