jump to navigation

La Russie veut développer sa coopération dans le nucléaire avec la Turquie 13 février 2009

Posted by Acturca in Economy / Economie, Energy / Energie, Russia / Russie, Turkey / Turquie.
Tags: , , ,
trackback

Agence France Presse

13 février 2009

La Russie veut développer sa coopération avec la Turquie dans tous les domaines, notamment dans le nucléaire et l’énergie électrique, a déclaré vendredi le président russe, Dmitri Medvedev, lors d’une rencontre à Moscou avec son homologue turc, Abdullah Gül.

« Nous sommes intéressés par le développement des relations dans l’énergie électrique, le nucléaire et la coopération industrielle », ainsi que dans « le transport et le secteur agricole », a déclaré le chef de l’Etat russe au début des ses entretiens au Kremlin avec M. Gül.

Après leur rencontre, le ministre de l’Energie Sergueï Chmatko a indiqué que la Russie espérait construire en Turquie une centrale nucléaire.

« Nous nous attendons à ce que très bientôt notre proposition soit transmise au gouvernement de la Turquie par la commission des appels d’offre », a déclaré le ministre.

La centrale serait composée de quatre blocs dont chacun sera capable de produire 1.200 mégawatts. Selon M. Chmatko, ce projet représente un investissement de 18 à 20 milliards de dollars sur une dizaine d’années.

Le ministre russe a aussi indiqué que des négociations étaient en cours pour un contrat de livraisons d’électricité à la Turquie d’une valeur de 60 milliards de dollars sur quinze ans.

Les deux pays ont « des relations de partenariat avec une composante économique puissante et la croissance des échanges commerciaux en témoigne », a relevé le président turc.

La Russie est le principal partenaire commercial de la Turquie. Les échanges entre les deux pays ont atteint l’an passé 37,8 milliards de dollars (29,3 milliards d’euros). Moscou fournit notamment 63% du gaz consommé par les Turcs et 29% du pétrole.

« Nous espérons que cette dynamique se poursuivra malgré les problèmes dus à la crise » économique et financière mondiale, a souligné M. Medvedev.

« Nos pays sont des puissances de la région de la mer Noire », a-t-il observé en mettant l’accent sur « la nécessité d’efforts communs pour maintenir la paix et la sécurité dans la région de la mer Noire et dans le Caucase ».

Pour sa part, M. Gül a dit espérer que « cette visite sera un tournant qui donnera une nouvelle qualité » aux relations bilatérales.

Le dirigeant turc devait rencontrer dans l’après-midi le Premier ministre russe, Vladimir Poutine.

Ankara cherche à renforcer sa diplomatie en ex-URSS et tout particulièrement dans le Caucase, qui se situe entre la Turquie et la Russie.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :