jump to navigation

Emre Mermer – Les bouchées doubles 26 février 2009

Posted by Acturca in Economy / Economie, Istanbul, Turkey / Turquie.
Tags: , , , , ,
trackback

Courrier International (France)

26 février 2009, p. 9

« Le boucher francophone d’Istanbul » : c’est sous ce titre que L’Orient-Le Jour raconte l’histoire de ce Turc de 40 ans qui a récemment reçu le prix Endeavour Entrepreneurs, décerné par l’ONG du même nom, « chargée d’identifier et d’encourager des talents prometteurs dans des pays émergents ». Lui, son talent, c’est la boucherie. Emre Mermer est né il y a quarante ans dans une famille où l’on n’a pas fait d’études, mais où rien n’était trop bien pour le fils – scolarité dans des écoles françaises, donc, puis des études de management au Moyen-Orient, un passage chez Price Waterhouse et à la Société générale comme contrôleur financier avant de revenir au « métier familial », la boucherie – mais avec créativité ; il introduit ainsi des produits peu connus sur le marché turc, comme le veau blanc ou le bœuf séché, et fournit les grands hôtels et restaurants d’Istanbul. Puis ouvre une boucherie dans le quartier mal famé d’Armutlu ; les clients suivent le mouvement, demandent qu’on leur cuise leur viande sur place. Un restaurant, accolé à la boucherie, se développe rapidement : 40 personnes y travaillent à présent, pour la plupart d’anciens délinquants. Depuis, Armutlu a vu s’ouvrir d’autres commerces, dont un concessionnaire Ferrari, et figure dans tous les guides d’Istanbul.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :