jump to navigation

Signature des accords de financement de l’aéroport d’Enfidha 27 février 2009

Posted by Acturca in Economy / Economie, Turkey / Turquie.
Tags: , , , , , ,
trackback

All Africa

27 février 2009, Tunis

TAV Tunisie (filiale de l’opérateur turc d’aéroports), a signé, vendredi à Tunis, des accords de financement à long terme en devises avec les institutions financières internationales partenaires du projet de l’aéroport d’Enfidha.

Le projet, d’un coût total de 560 millions d’Euros (un milliard de dinars), dont la banque africaine de développement (BAD) finance 70 millions d’Eros, prévoit la construction, l’exploitation et l’entretien du nouvel aéroport international Zine EL-Abidine-Ben-Ali d’Enfidha, pour une capacité initiale de 7 millions de passagers, ainsi que l’exploitation et l’entretien de l’aéroport actuel de Monastir.

En raison des pressions actuelles sur les marchés financiers, le financement du projet n’a pu être levé comme initialement prévu auprès des banques commerciales.

Ce sont donc les institutions de financement du développement qui ont pris le relais en fournissant les ressources nécessaires à long terme nécessaires au succès du projet.

Il s’agit de la société financière internationale (Groupe de la banque mondiale), de la BAD, de la Banque européenne d’investissement(BEI), de la PROPARCO (groupe agence française de développement) et du Fonds de l’OPEP pour le développement international.

La construction de l’aéroport d’Enfidha est bien avancée, et l’on s’attend à ce que les activités commerciales de l’aéroport démarrent en octobre 2009.

Le projet représente la première concession dans le domaine du transport en Tunisie et la première concession d’aéroport dans la région du Maghreb.

Le projet a crée près de 2200 emplois directs durant la phase de construction et l’on s’attend à ce qu’il génère environ 1200 emplois directs durant l’exploitation. 10000 autres emplois indirects seront crées dans le secteur privé local.

Mme Hela Cheikhrouhou, chef de la division du financement de l’infrastructure au département du secteur privé (BAD), a indiqué que le projet développerait « les liens commerciaux, les exportations et le tourisme, tout en renforçant l’intégration régionale et la compétitivité du secteur du transport aérien tunisien ».

Elle a rappelé que « le projet d’Enfidha cadrait ainsi avec le mandat de la BAD pour promouvoir le développement de l’infrastructure privée en Afrique ».

M.Yasser Charafi, chargé d’investissement de la SFI qui a contribué à concevoir une solide solution de financement pour le projet et à assurer le respect des normes sociales et environnementales les plus pointues dans le monde, a pour sa part mis l’accent sur l’importance de ce projet « qui créera des emplois, encouragera les flux financiers sud-sud et contribuera à revigorer la croissance ».

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :