jump to navigation

Les Turcs peuvent maintenant lire le dernier livre de Michel Rocard 27 février 2009

Posted by Acturca in Books / Livres, France, Turkey-EU / Turquie-UE.
Tags: , , , , ,
trackback

News Press, 27 février 2009

Le Blog de Michel Rocard

La version turque de « Oui à la Turquie » (éditions Yapi Kredi) est en vente depuis le 20 février dans toutes les « bonnes librairies » de Turquie. En primeur, pour les fidèles de ce blog, la préface écrite spécialement pour l’édition turque par Michel Rocard :

Préface

C’est avec plaisir que je découvre aujourd’hui la version turque de mon livre « Oui à la Turquie » dans cette belle collection, Cogito, dédiée à la pensée et aux idées.

Ce n’est pas à vous, lecteurs d’Istanbul, d’Izmir ou de Diyarbakir que ce livre apprendra ce qu’est la Turquie. Vous y découvrirez, en revanche, pour quelles raisons « j’ai la conviction qu’ouvrir l’Europe à la Turquie est économiquement intelligent, stratégiquement indispensable et culturellement visionnaire ». Et pourquoi il me semble important de le dire haut et fort. J’ai d’ailleurs été très honoré que le Président de la République turque, Monsieur Abdullah Gül ait , début octobre 2008, cité mon nom ainsi que cet ouvrage dans son discours, prononcé à Helsinki en hommage au Prix Nobel Martti Ahtisaari .

La longue et grave récession dans laquelle nous entrons lance un défi à l’Europe. Celle-ci est plus éprise de régulation, de stabilité et de cohésion sociale que ne le sont les Etats-Unis et la Chine. Et l’adhésion de votre pays consoliderait une issue plus européenne qu’américaine au rééquilibrage du capitalisme contemporain qui devrait nécessairement s’ensuivre. C’est dire, plus que jamais, l’importance de votre candidature.

Or je ne vous le cache pas : je suis inquiet. L’atmosphère n’est pas bonne.

Déjà vacillante à l’égard de la Turquie, l’opinion européenne semble troublée par l’arrêt des réformes et par cette laïcité qui semble toujours faire question dans votre pays. Pour des raisons électorales, rares sont nos hommes politiques qui osent soutenir publiquement la candidature turque. L’affaire chypriote est devenue le prétexte idéal derrière lequel se cachent tous ceux, en Europe et en Turquie, qui préfèrent laisser mourir ce processus d’intégration. Or, j’ai coutume de dire que les négociations c’est comme le vélo, quand on arrête de pédaler, on tombe… Puisse 2009 être l’année d’un nouvel élan !

J’ai écrit ce livre avec la journaliste et essayiste Ariane Bonzon, que l’on connait bien en Turquie . C’est donc en notre nom à tous deux que je voudrai remercier ici Madame Fusun Turkmen, Messieurs Yigit Bener, Seyfettin Gursel, Ahmet Kuyas et Olcay Kunal à Istanbul, Madame Valérie Amar, Messieurs Alain Bockel et Ali Kazancigil à Paris ainsi que Monsieur Paul Dumont à Strasbourg. Leurs observations nous ont été précieuses et prouvent, s’il en était besoin, que la coopération intellectuelle franco-turque peut être fructueuse.

Vous l’aurez compris le livre que vous avez entre les mains n’est pas tout à fait un livre comme les autres. Il a été écrit pour aider à mieux se connaitre et se comprendre. Avec franchise et sans tabou. Je me réjouis qu’il soit désormais lu dans cet esprit, en Turquie aussi.

Michel Rocard

Pour retrouver ce Blog : http://www.ouialaturquie.fr

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :