jump to navigation

Les thèses créationnistes font recette 20 mars 2009

Posted by Acturca in Academic / Académique, Religion, Turkey / Turquie.
Tags: , , , ,
trackback

Le Temps (Suisse), 20 mars 2009

Delphine Nerbollier, Istanbul

Un dossier spécial sur Darwin retiré dans un magazine. Les scientifiques crient à la censure Charles Darwin remplacé à la dernière minute par le réchauffement climatique, l’affaire a fait scandale en Turquie. Le numéro de mars du magazine scientifique Bilim ve Teknik («Science et Technique») prévoyait en effet un dossier spécial de 16 pages sur le théoricien de l’évolution, né il y a tout juste deux cents ans. Or, ce dossier a été remplacé à la dernière minute sous les pressions de l’éditeur, la Tübitak, qui n’est autre que le conseil scientifique de l’Etat turc. Dans le même temps, la rédactrice en chef du magazine, Cigdem Atakuman, accusée d’avoir agi par «excès d’autorité», a appris son affectation à un autre poste. D’après la Tübitak, l’article n’aurait pas été «planifié ni évalué scientifiquement».

L’affaire a immédiatement tourné au vinaigre. Scientifiques et intellectuels ont crié à la censure et accusé le parti au pouvoir (AKP, Parti de la justice et du développement, issu de la mouvance islamiste modérée), de vouloir mettre la main sur les réseaux scientifiques du pays. La diffusion et le succès de plus en plus réel des thèses créationnistes, selon lesquelles le monde aurait été créé tel quel par Dieu, serait, d’après ces scientifiques, une preuve supplémentaire de l’islamisation larvée de la Turquie depuis l’arrivée au pouvoir de l’AKP en 2002. Dans cette république laïque, la théorie de l’évolution fait en effet de moins en moins recette avec seulement un Turc sur quatre qui y croit.

Interviewée par le magazine allemand Der Spiegel, Cigdem Atakuman affirme qu’un membre du conseil de la Tübitak aurait qualifié d’«erreur grave et impardonnable» une couverture avec Darwin. «Dans le climat politique actuel en Turquie, cela pourrait être perçu comme une provocation», lui aurait-il dit.

La Turquie s’apprête à se rendre aux urnes le 29 mars pour des élections municipales très favorables à l’AKP. La Tübitak est par ailleurs fortement critiquée depuis la nomination en août 2008 d’une nouvelle responsable par le président de la république Abdullah Gül, issu de l’AKP.

L’affaire a aussi fait du bruit à l’étranger. L’Union européenne s’est inquiétée de cette «limitation de la liberté d’expression». Le gouvernement a donc tenté de rectifier le tir tout en émettant des doutes quant au darwinisme. «Tübitak est censée refléter les points de vue de tous ceux qui ont servi la science et cela quelles que soient leurs erreurs», a déclaré le ministre d’Etat, Mehmet Aydin, également chargé des Affaires religieuses. Quant à la rédactrice en chef, elle a finalement été réintégrée à son poste et elle affirme que l’incident est clos.

L’affaire a en tout cas offert une nouvelle tribune aux thèses créationnistes véhiculées dans le monde musulman par le Turc Adnan Oktar qui, il y a deux ans, avait inondé l’Europe de son atlas créationniste.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :