jump to navigation

La droite revient à la charge sur la question turque 29 mai 2009

Posted by Acturca in France, Turkey-EU / Turquie-UE.
Tags: , , , , , ,
trackback

Les Echos (France), 29 mai 2009, p. 4

Pierre-Alain Furbury

L’UMP, le FN et les souverainistes ont fait du « non » à l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne l’un des thèmes majeurs de leur campagne. Dans la dernière ligne droite, ils intensifient le tir de barrage.

Dans les meetings et sur les marchés, la Turquie fait florès. C’est même « l’un des seuls sujets qui mobilise l’électorat », note Louis Aliot, le secrétaire général du FN, tête de liste aux européennes dans le Sud-Ouest. « A Alençon, mercredi soir, j’ai rappelé que j’étais contre l’entrée de la Turquie dans l’Union : j’ai été applaudie par toute la salle », raconte Corinne Lepage, chef de file du Modem dans la circonscription Nord. A l’UMP, le thème bat aussi des records à l’applaudimètre, comme lorsque Nicolas Sarkozy a répété, à Nîmes, au début du mois, que ce pays n’a « pas vocation à devenir membre de l’Union européenne ». Hier soir, lors d’un meeting à Lille, le secrétaire général de l’UMP, Xavier Bertrand, a enfoncé le clou, affirmant dire « non aujourd’hui, non demain, non après-demain ».

Sans être aussi prégnant qu’avant le référendum de 2005, le dossier turc pèse lourdement sur la campagne européenne. Soucieux de mobiliser le noyau de son électorat et d’embarrasser les socialistes, dont les sympathisants sont plus partagés que les siens sur cette question, la majorité n’a de cesse de la mettre en avant. Dans ses documents de campagne, le « non » à Ankara figure en troisième position dans les « dix raisons » avancées par l’UMP pour voter pour elle. « Toutes les manoeuvres sont bonnes pour utiliser l’arme de la peur », fustige Martine Aubry, la première secrétaire du PS. « Comme c’est le marqueur [avec le PS] le plus visible et le plus simple à comprendre, on ne va pas s’en priver », avoue l’eurodéputé UMP Alain Lamassoure, candidat dans le Sud-Ouest. Selon un sondage OpinionWay, 67 % des Français – contre 30 % – sont défavorables à une entrée de la Turquie. Une opposition qui culmine à 92 % chez les sympathisants FN et à 82 % dans les rangs UMP.

Soupçon d’« islamophobie »

La semaine prochaine, le parti majoritaire a ainsi prévu de demander à toutes ses têtes de liste de s’engager ensemble à faire rempart à l’adhésion turque si la question se posait durant la prochaine législature européenne. Le tout avant que la présence de Barack Obama aux cérémonies du débarquement allié, le 6 juin, ne vienne opportunément rappeler aux électeurs le désaccord, affirmé en avril, entre les présidents français et américain. Selon « L’Express », Nicolas Sarkozy aurait reporté sa visite en Suède, prévue mardi, « en représailles » à l’activisme de Stockholm en faveur d’une accélération des négociations avec Ankara.

Le FN et les souverainistes promettent, eux aussi, d’intensifier leur campagne contre l’adhésion de la Turquie. Comme le PS et les écologistes (favorables, eux, au processus d’adhésion de la Turquie), la droite de la droite accuse le chef de l’Etat de « double langage ». Elle rappelle, notamment, que deux nouveaux chapitres de négociation ont été ouverts sous la présidence française de l’Union. « Comment se dire hostiles à l’entrée de la Turquie sans stopper net la négociation ? », insiste Philippe de Villiers. « Les chapitres ouverts peuvent être utiles pour un partenariat privilégié », rétorque Franck Riester, directeur de la campagne de l’UMP pour les européennes.

Ces débats exaspèrent les Turcs. Liée à l’Europe depuis 1963, reconnue candidate à l’adhésion en 1999, la Turquie a le sentiment d’être « instrumentalisée » à des fins de politique intérieure, avec un fort soupçon d’« islamophobie ». Ankara a déjà mis en garde l’Union de ne pas « changer les règles du jeu en plein match ». Sur les 35 chapitres compris dans les négociations, 10 ont été ouverts depuis 2005.

Commentaires»

1. ripostesita - 1 juin 2009

Tant que les Turcs seront majoritairement musulmans c’est à dire qu’ils croient selon le coran:
1)Q’ils sont la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les hommes….[coran d’Hamidullah 3:110]. Preuve du racisme fondamental de l’islam.

2) Que l’homme est supérieur à la femme [coran d’Hamidullah 4:34]

3) Le maître est supérieur à l’esclave (l’islam n’ayant pas encore abrogé cette pratique détestable, voir le sort actuel des « immigrés-esclaves Philippins actuellement en Arabie Saoudite ou l’esclavage encore pratiqué au Soudan.
ILS N’ONT PAS LEUR PLACE EN EUROPE
Pour s’instruire rapidement sur l’islam lire « Tout l’islam en 2 pages »

Cliquer pour accéder à presentation_islam.pdf


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :