jump to navigation

La communauté turque d’Oyonnax : « On se sent Français, donc Européens » 31 mai 2009

Posted by Acturca in France, Immigration, Turkey-EU / Turquie-UE.
Tags: , , , , ,
trackback

Le Progrès (France), 31 mai 2009, p. 4

Vincent Patrin & Céline Bally

« En vivant en France, on se considère comme Français, donc comme Européens » lance Ramazan Simsek, président de l’ATTO.

Forte de 700 adhérents, l’association des travailleurs turcs d’Oyonnax représente une bonne partie de la communauté. Cette dernière est évaluée à près de 6 000 personnes pour une ville qui compte environ 25 000 habitants.

Nichée dans une vallée de l’Ain, Oyonnax s’est spécialisée dans la production de pièces plastique. Ce secteur industriel, qui a connu ses heures de gloire, a attiré une main-d’œuvre nombreuse sur la région. Les travailleurs ont afflué d’Europe et d’ailleurs, notamment de Turquie. Les représentants de l’ATTO n’ont jamais caché leur attachement à l’Europe. En février, les membres de l’association ont inauguré en grande pompe un nouveau local. Une estrade était installée. Derrière les orateurs, les drapeaux turc et européenstrônaient en bonne place autour de la bannière tricolore. Mais, si le sentiment d’appartenance à l’Europe ne fait pas de doute, la question de l’adhésion de la Turquie est plus partagée. « Certaines personnes de la communauté le souhaitent. D’autres pensent que le moment n’est pas encore venu. Il est sûr qu’une adhésion à l’Europe peut changer beaucoup de choses. Mais de toute façon, beaucoup de Turcs vivent déjà à l’européenne. Et puis, là-bas, il n’y a pas de crise alors qu’on en souffre beaucoup ici » ajoute Osman Kavuncu, vice-président de l’ATTO.

On l’aura compris. Vu d’ici, les avis sont partagés. Un point fait pourtant consensus.

Les tergiversations du chef de l’État restent en travers de la gorge. « Les récentes déclarations de Nicolas Sarkozy sur la Turquie n’ont pas été appréciées » précise Osman Kavuncu. Face aux réticences, c’est un peuple qui se sent mis à l’écart. « À mon avis, certains pays européens ne veulent pas de l’adhésion de la Turquie car c’est un pays majoritairement musulman. Ce n’est pas un problème démocratique ou économique. C’est une question religieuse ». Pour la communauté, ce dossier traîne depuis trop longtemps déjà. Du rêve, ils sont passés progressivement à la désillusion. La politique internationale déçoit, comme la politique locale d’ailleurs. « Au conseil municipal d’Oyonnax, il n’y a même pas un représentant de notre communauté ». Un poil renfermée sur elle-même, la communauté poursuit son bonhomme de chemin. Mais, les représentants de l’ATTO ne sont pas dénués d’ambition et souhaitent doubler le nombre d’adhérents. « Nous envisageons aussi de changer de nom. Il est un peu trop connoté. Nous ne voulons plus être considérés comme des ouvriers, mais comme des décideurs ».

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :