jump to navigation

La Turquie, de la Mer Noire au Limousin 9 juin 2009

Posted by Acturca in Art-Culture, France, Immigration, Turkey / Turquie.
Tags: , , , , , , , , , , ,
trackback

Le Populaire du Centre (France), mardi 9 juin 2009

Marcel Oudot

La Saison de la Turquie en France fournit à l’importante communauté turque en Limousin une occasion de se faire mieux connaître et de faire mieux connaître un pays dont l’image « est souvent réduite à de faux clichés »

Il y a dix ans, quelques enfants d’immigrés turcs arrivés en Limousin dans les années 60 pour y travailler, pour la plupart d’entre eux, dans nos forêts, créèrent l’Union culturelle franco-turque en Limousin (UCUFRATEL). Ses objectifs, comme ceux de l’association ARCHES (Association régionale culturelle, économique et sociale) qui vient de lui succéder le mois dernier, ne se limitaient pas à organiser des fêtes, concerts et autres conférences, mais visaient également et surtout à favoriser l’intégration de la population d’origine turque en France, et spécialement en Limousin.

La région compte en effet une importante communauté d’origine turque (1 500 familles en Limousin, dont un tiers à Limoges, un tiers à Brive et le reste répartie principalement entre Égletons, Ussel et Bourganeuf) t l’association ARCHES compte bien saisir l’occasion de la Saison de la Turquie en France pour promouvoir la Turquie et la faire mieux connaître. « Les Français ne connaissent pas la Turquie » affirme Mevlüt Can, ancien président de l’association. Et son successeur à ce poste, Latif Ercelik, ajoute:  « Les Turcs eux-mêmes, ceux qui sont arrivés ici il y a 40 ans, ne sont pas représentatifs de la Turquie d’aujourd’hui. Leur intégration en France a été et reste délicate et le retour au pays qu’ils envisageaient n’a pas toujours été possible. »

Très peu diplômés, ils sont restés cantonnés, pour la plupart, aux secteurs des métiers du bois, du bâtiment ou des services, dans la restauration notamment. «  Depuis quelques années, mais plus encore en cette période de crise, ces entrepreneurs ont besoin d’une aide pour assurer leur pérennité. Nous nous chargeons de monter les dossiers d’aides, de leur donner quelques cours élémentaires de gestion et d’économie, car les formalités sont pour eux un repoussoir, poursuit Mevlüt Can. C’est pour cela que l’association a changé de dénomination. Il ne s’agit plus seulement d’amitié et de culture, mais aussi de problématiques économiques et sociales. Heureusement, nous entretenons avec les collectivités, les services de l’État et d’autres partenaires des relations fructueuses » ajoute-t-il.

Un sérieux qui a engagé les autorités françaises et turques à confier à l’association le pilotage en Limousin de la Saison de la Turquie en France.

Échelonné sur neuf mois, de juillet 2009 à mars 2010, cet événement permettra au public limousin d’assister à plusieurs manifestations d’ampleur, comme un festival du cinéma turc, des journées portes ouvertes de l’association, en octobre, et surtout, un spectacle au Zénith de Limoges, le 17 octobre, où se produiront – pour la première fois en France – les chanteurs, danseurs et derviches tourneurs typiques du folklore d’Anatolie. La troupe, Anatolia Dance, viendra de Cologne où elle est établie, dans un pays qui compte plus de trois millions de ressortissants d’origine turque .

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :