jump to navigation

Accord turco-arménien: la presse turque salue un pas historique 11 octobre 2009

Posted by Acturca in Caucasus / Caucase, Turkey / Turquie.
Tags: , , ,
trackback

Agence France Presse

11 octobre 2009

La presse turque a salué dimanche comme une avancée historique la signature la veille d’accords en vue de la normalisation des relations entre la Turquie et l’Arménie mais a prévenu que la suite du chemin serait parsemée d’obstacles.

« Une signature historique », titraient en « Une » de leur édition dominicale les journaux libéral Radikal et progouvernemental Yeni Safak, tandis que le quotidien à grand tirage Sabah clamait: « La paix est passée outre la crise », faisant référence aux trois heures d’ultimes négociations qui ont précédé la signature des accords.

« Une porte a été entrouverte pour résoudre un problème qu’on croyait insoluble, tant ses racines plongent profondément dans l’histoire (…) Nous pouvons avoir de l’espoir », a commenté dans Yeni Safak l’éditorialiste Fehmi Koru.

Pour autant, de nombreuses difficultés attendent les deux capitales sur la voie du rapprochement, à commencer par la ratification des protocoles par leurs Parlements respectifs, estimaient de nombreux édorialistes.

« Du côté du Parlement arménien, le principal obstacle est que le gouvernement n’obtiendra pas d’approbation sans donner des assurances que la thèse du génocide ne sera pas affaiblie », estimait Ülkü Cakirözer.

Ankara n’entretient pas de relations diplomatiques avec Erevan en réaction aux campagnes menées par l’Arménie pour la reconnaissance du caractère génocidaire des massacres d’Arméniens survenus en 1915-1917 dans l’empire ottoman. Les protocoles prévoient la constitution d’une commission historique pour examiner la question.

Et côté turc, c’est la question du Nagorny-Karabakh, une enclave peuplée d’Arméniens en Azerbaïdjan dont Erevan a pris le contrôle au terme d’une guerre de six ans (de 1988 à 1994), conduisant la Turquie a fermer sa frontière avec l’Arménie en soutien à son allié turcophone l’Azerbaïdjan, qui risque de semer la zizanie.

« Tous savent que le passage des protocoles devant le Parlement turc est lié à un accord avec l’Arménie sur l’avenir du Nagorny-Karabakh », a affirmé Murat Yetkin dans Radikal.

Seul le quotidien nationaliste Yeni Cag a dénoncé les accords, les qualifiant de « reddition à l’Arménie » obtenue « sous la pression des Etats-Unis ».

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :