jump to navigation

Grèce : armement contre aide financière ? 11 mai 2010

Posted by Acturca in Economy / Economie, EU / UE, France, South East Europe / Europe du Sud-Est.
Tags: , , , , ,
trackback

Marianne (France), 11 mai 2010

Régis Soubrouillard

Invitée de France Inter, Cécile Duflot a réitéré les accusations de Daniel Cohn-Bendit qui affirme que la France a accordé son soutien à la Grèce contre le maintien de ses contrats d’armements. La secrétaire nationale des Verts demande la transparence.

On ne les attendait pas là. Pendant qu’observateurs, politiques et éditorialistes se gargarisent d’avoir –modestement- sauvé l’Europe, Les Verts en la personne de Cécile Duflot ont mis leur euro-béatitude de côté. Déjà Daniel Cohn-Bendit avait appelé à « une réforme des traités européens et du rôle de la Banque centrale européenne ». Oubliant qu’avec les Verts, il avait soutenu le traité de Lisbonne, fondateur de l’Europe libérale.

Le ton est encore plus offensif du côté de Cécile Duflot, invitée ce matin de France-Inter : « cette formule qui consiste à dire : « Ouf nous avons rassuré les spéculateurs », c’est très inquiétant. On est dans une logique où avant-hier, les marchés plongent, le surlendemain, c’est l’euphorie. On est dans l’ultra-courtermisme. On est dans l’irrationnel » a martelé la secrétaire nationale des Verts, découvrant, elle aussi, sur le tard, le monstre enfanté par les promoteurs de l’Europe libérale.

Le temps d’un instant, Duflot s’affiche même euro-sceptique : « Ces décisions prises par des gens qui font ça entre eux…Plus personne n’arrive à avoir de bonnes clés d’explications. La Bourse s’effondre, on ne sait pas si c’est une erreur, si c’est un trader qui s’est endormi avec le coude sur son ordinateur ou si c’est la Machine qui a fait le boulot toute seule…Donc, je ne suis pas ni rassurée ni optimiste et je ne trouve pas ça très sain ».

Transparence sur les contrats d’armemements

Poussant le bouchon toujours plus loin, Cécile Duflot a posé la question qui fâche, réitérant les accusations de Daniel Cohn-Bendit à propos du soutien de la France à Grèce, qui serait, selon le député européen conditionné au maintien de contrats d’armements avec la France : « Quelle est la réalité de ces marchés d’armements entre la France ou l’Allemagne et la Grèce ? Faisons la transparence. Je mets au défi le premier ministre car les services de Matignon ont mollement démenti les déclarations de Daniel Cohn-Bendit. Je veux la transparence car on ne peut pas obliger la Grèce à à maintenir des dépenses d’armement inconsidérées pour un conflit sur Chypre qui nécessite que la Grèce commande des sous-marins à l’Allemagne. C’est invraisemblable ».

La Grèce est, en effet, le pays européen qui consacre le plus important pourcentage de son PIB à ses dépenses militaires (4,3%) pour un conflit avec la Turquie sur la partition de Chypre alors que les deux pays à la même alliance militaire.

Le leader d’Europe-Ecologie entend demander à la Commission européenne de faire rapport sur les contrats d’armement de la Grèce. Matignon a déclaré que ces polémiques étaient sans fondement. Le dossier mérite en tout cas d’être clarifié. Si les accusations de Cohn-Bendit étaient avérées, elles suffiraient à relativiser la notion de solidarité européenne…

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :