jump to navigation

Pour en finir avec l’équivoque de l’adhésion de la Turquie à l’UE 6 janvier 2011

Posted by Acturca in EU / UE, Turkey / Turquie, Turkey-EU / Turquie-UE.
Tags: , , , , , ,
add a comment

Agence Europe, 6 janvier 2011

par Ferdinando Riccardi 

Conséquences. En ce moment où l’évolution future du budget communautaire est au centre de l’attention (voir cette rubrique d’hier et d’avant-hier), les partisans de l’adhésion de la Turquie sont-ils conscients des évolutions que cette adhésion impliquerait pour la politique de cohésion et pour la politique agricole commune ? (suite…)

La puissance turque s’impose en pivot de plusieurs mondes 6 janvier 2011

Posted by Acturca in Middle East / Moyen Orient, Turkey / Turquie, Turkey-EU / Turquie-UE.
Tags: ,
add a comment

La Tribune de Genève (Suisse)

6 janvier 2011, p. 2

Aux marges de l’Europe, la Turquie construit une puissance qui rayonnera dans toutes les directions en 2011. Sur le point d’être accueilli dans le club des pays émergents (Brésil, Russie, Inde, Chine), ce pays affiche un taux de croissance qui flirte avec les 9% en 2010 et même 11% sur les derniers mois de l’année. (suite…)

L’« arabesk » des bidonvilles à à l’Eurovision 6 janvier 2011

Posted by Acturca in Uncategorized.
Tags: , ,
add a comment

Courrier international (France) no 1053, 6 janvier 2011, p. 46      Türkçe

Taraf, Ayse Hür, Istanbul

La polémique a débuté l’été dernier lorsque le très célèbre pianiste classique turc Fazil Say a écrit sur Twitter que le genre musical connu sous le nom d’«arabesk » « était une insulte à l’intelligence, à l’art et à l’avant-gardisme » . (suite…)

Modernité vs populisme 6 janvier 2011

Posted by Acturca in Art-Culture, Turkey / Turquie.
Tags: , , ,
add a comment

Courrier international (France) no 1053, 6 janvier 2011, p. 49      Türkçe

Radikal, Göksel Aymaz, Istanbul

La procédure judiciaire qui oppose [depuis septembre 2010] le pianiste classique Fazil Say au chanteur d’arabesk Müslüm Gürses témoigne d’un choc culturel appelé à connaître de nouveaux épisodes et à impliquer d’autres acteurs. Fazil Say s’en prend ainsi à la musique arabesk au nom de la lutte contre le mauvais goût. (suite…)