jump to navigation

Une mosquée turque à Glain 15 avril 2011

Posted by Acturca in Immigration, Religion.
Tags: , , ,
trackback

Le Soir (Belgique), vendredi, 15 avril 2011, p. 24

Philippe Bodeux

Ce vendredi est le dernier jour donné aux Liégeois pour consulter la demande de permis relative à la construction d’une mosquée à Glain rue des Hotteuses. Déposé par la branche belge de la Diyanet – département des affaires religieuses en Turquie -, le projet a été complètement revu et veut « être visible sans s’imposer » , selon les termes mêmes de l’architecte bruxellois Pierre Blondel à qui l’on doit, à Liège, le site de logements des Forges dans le quartier Saint-Léonard.

L’élément central reste un bâtiment carré de 15 m de haut surmonté d’une coupole – la mosquée proprement dite – augmenté d’espaces adjacents de faible gabarit qui sont autant de « salles culturelles » servant à augmenter la taille du lieu de prière lors des grandes fêtes. Quotidiennement, il est prévu que la mosquée accueille une cinquantaine de personnes. Ce nombre monte à 200 pour le jour de prière du vendredi et à 1.200 lors des grandes fêtes turques. Dans ce cas, il est prévu d’organiser un système de navettes vu la taille relative (35 places) du parking prévu dans le projet.

À côté des bâtiments blancs, le bureau Blondel a prévu un minaret de 21 m de haut qui prend place dans un vaste « jardin bleu » , de tradition ottomane, ouvert au public. Réalisé à partir de tôles d’acier perforées et ressemblant à une cheminée d’usine, le minaret se veut à la fois l’élément phare de la mosquée mais également le « témoin de l’implication de la main-d’oeuvre turque dans la sidérurgie liégeoise » . Un double symbole.

Le jardin est quant à lui une vaste prairie de lin et de pavot parsemée d’éléments d’inspiration turque : fontaine pour les ablutions, pavillon, plants de romarin, cyprès et roseraie mais également des jeux pour enfants.

Présenté aux habitants du quartier le 5 avril dernier, le projet a manifestement séduit et a reçu un avis favorable de la CCATM. « Il ne s’agit plus d’une architecture passéiste avec des gabarits trop importants, déclare le conseiller libéral Michel Peters. Par ce projet, la Communauté turque fait preuve d’une large ouverture d’esprit. Cependant, je regrette fortement que la Ville de Liège n’ait, à ce jour, pris aucune initiative pour évaluer l’impact de la construction de la mosquée (et de sa fréquentation) sur la circulation d’un quartier déjà très vite saturé. La question est d’autant plus aiguë qu’un projet de 250 logements est à l’étude sur l’ancien charbonnage Espérance-Bonne Fortune. »

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :