jump to navigation

Le chef du parlement européen inquiet de l’impasse UE-Turquie et Chypre 24 novembre 2011

Posted by Acturca in EU / UE, South East Europe / Europe du Sud-Est, Turkey-EU / Turquie-UE.
Tags: , , ,
trackback

Agence France Presse

Jeudi 24 novembre 2011, Ankara

Le président du Parlement européen, Jerzy Buzek, a exprimé jeudi à Ankara son souhait de voir l' »impasse » dans les négociations d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne surmontée, se disant aussi « inquiet » au sujet d’un conflit gazier opposant Ankara à Chypre.

« Je suis arrivé en Turquie à un moment difficile », a-t-il dit lors d’un discours au Parlement, dans des propos traduits en turc par la télévision publique.

Evoquant une « impasse » turco-européenne, il a appelé les deux parties à faire preuve de détermination pour pouvoir la surmonter « afin d’avoir des conséquences favorables pour les rapports » bilatéraux.

M. Buzek est arrivé jeudi à Ankara pour une visite de deux jours afin de discuter avec les dirigeants turcs de la candidature turque à l’Union européenne et de la situation des droits de l’Homme.

Le processus des négociations entre Ankara et l’UE sera en tête des thèmes qu’il devrait aborder vendredi avec le président Abdullah Gül et le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

Depuis le lancement des pourparlers d’adhésion en 2005, seuls 13 des 35 chapitres thématiques qui les jalonnent ont été ouverts, et un seul est déjà bouclé.

De nombreux chapitres sont bloqués du fait du refus d’Ankara d’appliquer l’union douanière à la partie grecque de l’île divisée de Chypre, membre de l’UE depuis 2004, que la Turquie ne reconnaît pas.

De plus, certains pays comme la France et l’Allemagne sont réticents à faire entrer ce pays musulman de 78 millions d’habitants dans l’UE.

« Je suis très inquiet au sujet des tensions survenues ces derniers mois autour de Chypre », a encore dit M. Buzek, en référence apparemment à un conflit turco-chypriote sur des explorations de gaz lancées en septembre par les Chypriotes-grecs en Méditerranée et qui ont provoqué l’ire de la Turquie qui estime que les droits de l’entité chypriote-turque (nord de Chypre) sont bafoués.

La Turquie a d’ailleurs menacé de geler ses relations avec le bloc européen quand Chypre prendra la tête de sa présidence tournante pour six mois, le 1er juillet 2012, si les Chypriotes grecs et turcs ne parviennent pas d’ici là à un accord en vue d’une réunification de l’île.

Avant sa visite, M. Buzek a dit dans un communiqué que « la Turquie et l’UE partagent une même histoire et un même destin. L’Europe a besoin de la Turquie et la Turquie a besoin de l’Europe ».

Sur le dossier des libertés et des droits de l’Homme, pour lequel la Turquie est régulièrement épinglée, le gouvernement islamo-conservateur d’Ankara est accusé par l’opposition de mener une campagne d’intimidation contre la presse

Quelque 70 journalistes et écrivains sont inculpés pour leurs écrits, notamment sur la question kurde.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :