jump to navigation

Israël resserre ses liens avec Chypre et Grèce, évite de froisser Ankara 4 mars 2012

Posted by Acturca in Economy / Economie, Energy / Energie, Middle East / Moyen Orient, South East Europe / Europe du Sud-Est, Turkey / Turquie.
Tags: , , ,
trackback

Agence France Presse

Dimanche 4 mars 2012, Jérusalem

Israël poursuit son redéploiement stratégique régional en resserrant ses liens avec ses voisins chypriote et grec, tout en s’efforçant de ne pas envenimer ses relations avec l’ex-allié turc.

En partenariat avec Chypre et la Grèce, un accord pour la construction d’un câble sous-marin à haute tension de 2.000 MGW, long de 287 km, raccordant Israël à Chypre, a été signé dimanche à Jérusalem entre la compagnie nationale israélienne d’électricité et DEH Quantum Energy, une coentreprise gréco-chypriote.

Ce projet, baptisé « Euro-Asia Interconnect », devrait permettre aux deux pays de se fournir mutuellement en électricité en cas d’urgence, et éventuellement d’exporter vers la Grèce et l’Union européenne de l’électricité produite à partir de leurs ressources gazières.

La signature fait suite à la visite historique à Chypre de Benjamin Netanyahu le 16 février dernier, une première pour un Premier ministre israélien.

« Nous voulons réchauffer nos relations avec des pays qui nous ont longtemps battu froid, mais notre stratégie n’est pas de rompre avec la Turquie », a assuré à l’AFP Ygal Palmor, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

« C’est la Turquie qui s’est coupée de nous, et nous prenons notre mal en patience », a-t-il ajouté en évoquant le rapprochement de son pays avec « l’Arc des Balkans ».

Israël a signé des accords de coopération militaire avec la Grèce, la Bulgarie, la Roumanie, la Serbie, et l’Albanie, mais aussi avec des pays plus périphériques comme l’Azerbaïdjan et l’Ouganda, après s’être résigné à perdre son unique allié stratégique régional, la Turquie.

Ankara est en froid avec l’Etat hébreu depuis que des commandos israéliens ont tué neuf ressortissants turcs qui tentaient de briser le blocus de Gaza à bord d’un ferry turc, en mai 2010 dans les eaux internationales.

Pour autant, les échanges commerciaux d’Israël avec la Turquie demeurent au beau fixe. En 2011, les exportations ont atteint 1,4 milliard d’euros (en hausse de 42% par rapport à l’année antérieure), pour des importations de 1,65 milliard d’euros (en hausse de 21%).

Longtemps plus ou moins considéré comme quantité négligeable par Israël, Chypre est à son tour entré dans ses enjeux stratégiques après la découverte de très importants gisements de gaz naturel en Méditerranée orientale.

Les deux pays ont signé en décembre un traité définissant leurs zones économiques exclusives respectives en Méditerranée. Ils ont conclu en janvier deux accords de coopération de Défense pour la protection de leurs plateformes de forage et dans le domaine du renseignement.

En outre, les deux pays ont signé lors de la visite de M. Netanyahu en février un accord bilatéral dans le domaine des recherches-secours, permettant à Israël d’utiliser l’espace aérien et naval de Chypre pour des opérations de secours, notamment autour des plateformes de forage.

« Il s’agit d’un accord de coopération civile », a souligné une responsable du ministère israélien des Affaires étrangères.
Mais Dov Weissglas, qui fut conseiller de l’ex-Premier ministre Ariel Sharon, met en garde contre « des dérapages qui risquent d’impliquer Israël dans un conflit territorial qui ne le concerne pas ».

La Turquie occupe depuis 1974 la partie nord de Chypre et a menacé d’intervenir pour empêcher l’exploitation des gisements gaziers situés dans la zone économique exclusive sous son contrôle.

Durant sa visite à Chypre, M. Netanyahu a indiqué que la création sur place d’un gazoduc desservant l’Europe et celle d’une usine de liquéfaction du gaz naturel (GNL) étaient à l’étude.

Chypre doit exercer la prochaine présidence tournante de l’UE, à laquelle Israël est lié par un accord d’association et de libre-échange.

L’île n’a développé ses relations diplomatiques avec Israël que dans les années 1990 après les accords d’Oslo sur l’autonomie palestinienne.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :