jump to navigation

Les contes turcs d’Hélène Tayon 30 mars 2012

Posted by Acturca in Art-Culture, Books / Livres, France, Turkey / Turquie.
Tags: , , , , , ,
trackback

Sud Ouest (France) Vendredi 30 mars 2012, p. Périgueux-C2_17

Pierre Thibaud, Payzac

En 2009, Hélène Tayon avait publié aux Ardents Éditeurs (Limoges), un roman, « Alarga ! », qui amenait les lecteurs vers sa terre de prédilection, la Turquie. Hélène Tayon se fait guide sensible et réaliste d’un pays où tradition et modernisme se croisent, sans jamais se fondre, ni se détruire complètement l’un l’autre. Ce livre avait surpris par sa hardiesse de ton, ce qui ne l’avait pas empêché d’être rapidement traduit et publié à Istanbul.

Sensualité

Avec « La Table du Pacha », chez le même éditeur, l’auteur payzacoise est présente pour la première fois, ce week-end, au salon Lire à Limoges (1). La Turquie se découvre à nouveau en premier plan, dans un recueil de nouvelles qui dévoilent une singulière collection de héros, de la mer Égée aux steppes d’Anatolie.

L’auteur articule autour de personnages qui ont souvent un fondement réel, une série de récits marqués par le choc des cultures, l’ironie et l’implacabilité du sort, une gourmandise à vivre qui ne serait peut-être qu’un camouflet à la camarde. La sensualité, le désir affleurent comme le miel de la ruche dans un phrasé qui fait la part belle à la couleur et à la saveur des mots. Hélène Tayon embarque le lecteur vers des rives incertaines, le ballotte jusqu’à l’accostage imprévisible des dernières lignes.

À Payzac, avec son mari, Claude, avec lequel elle a partagé de longs séjours à défendre la culture française d’Izmir, à Tunis, jusqu’à Bagdad, où ils connurent l’agression et la fuite, Hélène trouve l’inspiration sur les vallons apaisés du Périgord-Limousin. Des paniers de souvenirs d’Orient et de saveurs emplissent sa maison, ouverte aux voyageurs. Un palmier de belle taille y a supporté les moins 20° de cet hiver. Et, conte pour conte, n’est-ce pas le même arbre qui au creux d’une des nouvelles de « La Table du Pacha » s’envole dans l’orage, « ce palmier fou, jupe relevée, qui danse dans les ténèbres » ?

(1) Aujourd’hui, demain et dimanche, esplanade du Champ-de-Juillet, de 9 à 19 heures, avec 250 auteurs. Entrée au chapiteau et aux conférences gratuite.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :