jump to navigation

Le tract raciste visant la communauté turque a fait pschitt 24 avril 2012

Posted by Acturca in France, Immigration.
Tags: , , , , ,
trackback

La Montagne (France) mardi 24 avril 2012, p. Creuse-02

Julien Rapegno

La ville de Bourganeuf a d’abord voté Hollande (37,9 %) dimanche. Mélenchon y fait également un score supérieur à sa moyenne en Creuse : 13,9 %. Avec les voix des candidats écologistes et trotskistes, le score cumulé de la gauche atteint près de 56 %.

Avec 16,5 % des voix pour Le Pen, Bourganeuf est dans la moyenne creusoise, loin des pics constatés dans certaines communes rurales du canton (le record départemental du vote FN a été atteint à Soubrebost). En valeur absolue, Nicolas Sarkozy s’effondre par rapport au premier tour de 2007 (268 voix contre 411).

La ville a fait bloc contre le racisme

Marine Le Pen, elle, a attiré 84 électeurs bourgagniauds de plus que son père en 2007 (222 contre 138). Comme ailleurs, Le FN progresse sensiblement. À Bourganeuf, il prend sur l’électorat de Sarkozy.

Au mois de février, un tract raciste dirigé contre la communauté turque a circulé en ville. Le maire, Jean-Pierre Jouhaud, qui avait porté plainte contre x, revient sur cette affaire « Ca a fait plouf. Il n’y a aucune tension. Nous avons opposé un bloc républicain. Nos administrés d’origine turque ont apprécié cette réaction de la municipalité. » Les Bourgagniauds d’origine turque sont 400 ou 500 pour 3.500 habitants. La seconde génération est française, « et nous avons beaucoup d’autres pays représentés à Bourganeuf », souligne le maire.

Au bar Le Bosphore, un bûcheron retraité évoque « des problèmes il y a une vingtaine d’années, mais maintenant, c’est très calme. » Au comptoir, un jeune homme relativise aussi la portée de cet appel à la haine : « Franchement, ce tract, on s’en fout. On a répondu à tant de bêtise par le mépris. »

Les commerçants courtisés par le tract

Hamidé Bilgil, responsable d’une association de parent d’élèves, assume la discrétion de sa communauté : « Nous avons été sollicités par des associations antiracistes qui voulaient organiser des manifestations. Mais nous avons décliné afin de minimiser les effets de cette lettre. » Cette dernière avait été adressée à de nombreux commerçants. Au Bosphore, José Soulié, le président de l’Union commerciale, commente : « Si les politiques n’avaient pas porté plainte, personne n’en aurait parlé [] Cette lettre reproche même aux Turcs de créer des commerces et de travailler ! Il y a toujours des gens qui cherchent une explication à leurs difficultés : aujourd’hui c’est les Turcs, demain ils diront qu’il y a trop d’Anglais ! »

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :