jump to navigation

L’UE et la Turquie relancent le processus d’adhésion 17 mai 2012

Posted by Acturca in Turkey-EU / Turquie-UE.
Tags: ,
trackback

Reuters

17 mai 2012, Ankara

L’Union européenne et la Turquie ont lancé jeudi à Ankara une nouvelle initiative, baptisée « agenda positif », visant à dynamiser le processus en sommeil de négociations en vue de l’adhésion de la Turquie au bloc européen.

Les pourparlers officiels d’adhésion ont débuté en 2005 mais le processus s’est grippé ces dernières années en raison, principalement, du litige entre Ankara et Nicosie sur la division de l’île de Chypre et de l’hostilité de Paris et de Berlin à l’entrée de la Turquie.

« Le fait est que nous avons perdu l’appui de l’opinion publique ici en Turquie ainsi que dans l’UE. Cela illustre notre incapacité, ces dernières années, à ouvrir de nouveaux chapitres (de négociation) », a observé le commissaire européen à l’Elargissement, le Tchèque Stefan Füle.

Les Turcs n’ont pas réussi en 2011 à obtenir l’ouverture d’un quelconque nouveau chapitre sur les 35 nécessaires qu’un pays candidat doit boucler au total avant de pouvoir rejoindre les Vingt-Sept.

Seuls 13 ont été ouverts avec Ankara depuis le début du processus, la majorité des chapitres en suspens étant « gelés » en raison des contentieux politiques entre Ankara et d’autres capitales européennes.

Lors d’une conférence à Ankara, le commissaire européen et le ministre turc des Affaires européennes, Egemen Bagis, ont lancé l' »agenda positif », qui comprend la création de « groupes de travail » dédiés à des chapitres individuels. Leur mission: accélérer les efforts pour aligner la politique de la Turquie sur la législation européenne.

Stefan Füle a précisé que cette initiative ne remplacerait pas le processus existant mais viendrait en appui.

« L’agenda positif devrait apporter une nouvelle dynamique et un nouvel élan à nos relations. Notre objectif est de maintenir en vie le processus d’adhésion (…) après une période de stagnation qui a été une source de frustration de part et d’autre ».

De son côté, le ministre turc a formulé l’espoir que l’initiative reste dans les mémoires comme un « tournant » dans le processus d’entrée d’Ankara au sein du bloc européen.

(Jonathan Burch, Jean-Loup Fiévet pour le service français)

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :