jump to navigation

Étutek rapproche les étudiants franco-turcs 6 juin 2012

Posted by Acturca in France, Immigration, Turkey / Turquie.
Tags: , , , ,
trackback

Ouest France

6 juin 2012, Nantes

Cette association a fêté sa création, dimanche, à Nantes. Elle regroupe une soixantaine de jeunes Bretons et Ligériens.

Étutek : « étu » pour étudiant et « tek » pour « seul » en turc. Ce qui donne en français : es-tu seul ? « Un questionnement pour interpeller tous les étudiants franco-turcs des régions Bretagne et Pays de la Loire », dit Tuba Bengu, en cinquième année d’odontologie à Brest.

Étutek : le nom de la nouvelle association qu’elle préside. « On est là pour renforcer les liens d’amitié entre la culture française et la culture turque (à travers des projets socioculturels), explique Tuba Bengu. On veut favoriser le dialogue entre les étudiants français d’origine turque. »

Ceux-ci étaient « une bonne trentaine (sur les 60 que compte l’asso) », dimanche dernier, au siège de l’Association culturelle turque de Nantes et d’Étutek (21 bis, boulevard du Bâtonnier-Cholet). Étutek fêtait son inauguration, à grand renfort de pâtisseries turques.

La présidente continue de présenter son asso : « On est là pour montrer la voie des études aux lycéens français d’origine turque. » Seulement « 4 % des jeunes français d’origine turque font des études supérieures, souligne Hidayet Gündogdu, 21 ans, en master 1 comptabilité – contrôle – audit à l’université de Nantes… Et trésorier d’Étutek. Il y a autre chose que le bâtiment et la restauration rapide. »

« On peut s’intégrer dans la société », assure la jeune Elif, en BTS opticien – lunetier à Nantes. « Notre but, c’est le vivre ensemble », affirme Muhammed, 20 ans, étudiant en deuxième année de droit à Rennes.

Orhan Bas, 47 ans, médecin généraliste dans le Finistère, a conclu son intervention par un poème de Yunus Emre : « Venez et faisons connaissance, rendons aisé le malaisé. Aimons et tâchons d’être aimé. Ce monde n’appartient à personne. » Orhan Bas prône « le dialogue, toujours le dialogue : tout le monde y sera gagnant ». Il dit « au revoir » en breton et « merci » en turc : « Kenavo. Tesekkür ederim. »

Contact. Hidayet Gündogdu, tél. 06 78 38 07 90 ; etutek.grandouest@gmail.com.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :