jump to navigation

L’Otan va déployer des batteries antimissiles Patriot en Turquie 23 novembre 2012

Posted by Acturca in France, Middle East / Moyen Orient, Russia / Russie, Turkey / Turquie, USA / Etats-Unis.
Tags: , , ,
trackback

Le Figaro (France) no. 21247, vendredi 23 novembre 2012, p. 9

Laure Marchand, Istanbul

Face à la menace syrienne, Ankara a obtenu le soutien de ses alliés pour mettre en place un système d’interception à sa frontière.

La requête d’Ankara de déploiement de missiles antimissiles Patriot à sa frontière avec la Syrie devrait être satisfaite rapidement par l’Otan, aucun allié n’ayant manifesté de réserve à ce sujet.

Officiellement déposée mercredi au siège de l’Alliance, la demande vise « à renforcer la capacité de défense aérienne de la Turquie afin de protéger sa population et son territoire », a déclaré le secrétaire général de l’organisation, Anders Fogh Rasmussen. Y répondre favorablement sera « une manifestation concrète de la solidarité » de l’Otan avec un de ses membres.

Les trois pays qui possèdent des Patriot, l’Allemagne – qui enverrait également 170 soldats, selon la presse outre-Rhin, les Pays-Bas et les États-Unis -, pourraient donc les mettre à la disposition des Turcs.

Dès la semaine prochaine, l’Otan dépêchera des experts en Turquie afin d’étudier les modalités techniques de l’installation des batteries antimissiles. Leur utilisation sera « purement défensive », a précisé Anders Fogh Rasmussen, et ne servira en « aucun cas à soutenir une zone d’exclusion aérienne ou toute opération offensive » en Syrie.

Depuis Islamabad, où il participe à un sommet de pays musulmans, le premier ministre Recep Tayyip Erdogan a également confirmé jeudi qu’il s’agissait uniquement « d’une mesure défensive contre une possible attaque qui viendrait de l’autre côté de la frontière ».

Ce ne sera pas la première fois que l’Otan met à la disposition de la Turquie des missiles Patriot. Le système avait déjà été déployé à sa frontière avec l’Irak lors des guerres du Golfe en 1991 et 2003. La démarche turque pour consolider la protection des 820 kilomètres partagés avec la Syrie a de nouveau été évoquée publiquement après que des tirs de l’artillerie syrienne ont touché le territoire turc le 3 octobre. Cinq civils avaient été tués et dix autres blessés par des obus qui s’étaient abattus sur le village limitrophe d’Akçakale.

L’opposition de Moscou

Pourtant, ces batteries mobiles n’ont pas vocation à contrer ce type de menace. Elles servent à intercepter des missiles balistiques, comme les Scud que possède le régime de Damas, ou des missiles de croisière d’une portée de plus de 60 km. « Le souci turc concerne la fin de la crise en Syrie, décrypte Sinan Ülgen, ancien diplomate et président du think-tank Edam. Ankara craint que Bachar el-Assad ne cherche, avant de tomber, à internationaliser le conflit en attaquant les pays qui ont soutenu l’opposition syrienne, la Turquie en particulier. Ce scénario n’est pas totalement à exclure. »

Or l’armée turque, la deuxième de l’Otan en hommes, dispose d’un arsenal déficient. Elle ne possède pas de système antimissile. Les Patriot de ses alliés permettront à Ankara de se défendre en cas d’agression à l’arme chimique, a expliqué le président de la République, Abdullah Gül.

Si l’Otan n’a aucune intention d’intervenir en Syrie, ainsi que le répète régulièrement Anders Fogh Rasmussen, l’aide à son allié signale une internationalisation croissante du conflit. Jeudi, Moscou, soutien de Damas, a fait savoir son opposition au déploiement des batteries Patriot à la frontière turco-syrienne.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :