jump to navigation

Colbert en résidence à Istanbul 14 décembre 2012

Posted by Acturca in Economy / Economie, France, Istanbul, Turkey / Turquie.
Tags: , , , ,
trackback

Le Figaro (France) no. 21265, vendredi 14 décembre 2012, p. 33
Le Figaro et vous

Stéphane Reynaud

Dès janvier, en Turquie, le Festival Colbert mettra en scène les principales maisons du luxe français. Une contribution déterminante au rayonnement national aux frontières de l’Orient.

Le luxe français a trouvé un port d’accueil sur les rives du Bosphore, à Istanbul, au coeur d’une Turquie effervescente qui n’en finit pas d’attiser les regards, d’attirer vers elle talents et énergies. Le pays a des arguments de choc, une population jeune, urbaine et sacrément dynamique qui en fait le « trendsetter »de la région, un taux de croissance décoiffant de 8,5 %, une dette extérieure qui fond un peu plus chaque année (oui, vous avez bien lu)… La Turquie rayonne et séduit les ressortissants du Liban, d’Azerbaïdjan et autres pays d’Asie centrale, mais aussi les voyageurs venus d’Arabie saoudite, du Qatar ou du Koweït. Les Turcs affichent un goût prononcé pour le monde du luxe, même si seulement 2 % du chiffre d’affaires des maisons françaises est réalisé avec la clientèle de ce pays. Sur place, et en particulier à Istanbul, le gouvernement favorise le développement d’infrastructures, malls et centres commerciaux, comme celui d’Istinye Park, pour accueillir une clientèle connaisseuse, attentive aux détails. Quelques épineuses questions restent à régler – droits de douane élevés dans certains domaines, ateliers de contrefaçon encore mal contrôlés -, mais, dans l’ensemble, peu d’ombres au tableau. La Turquie, classée parmi les civets (pays émergents à fort potentiel de croissance), assure à nos maisons présentes sur son territoire une augmentation de 30 % de leur chiffre d’affaires ces cinq dernières années.

Le Comité Colbert s’inscrit dans la longue tradition de relations franco-turques. D’abord comme mécène de l’exposition d’art contemporain «Modernité ? Perspectives de Turquie et de France» au musée Istanbul Modern, qui sera inaugurée le 15 janvier 2013. Puis, dans la foulée, du 16 au 22 janvier, avec le Festival Colbert, durant lequel les maisons françaises de luxe mettront sur pied dans leurs boutiques une série d’événements sur ce thème de la modernité, dévoileront des collaborations avec des artistes, des installations… À cette occasion, Lacoste célébrera son 80e anniversaire, Bernardaud ses 150 ans. Dans une logique de portage, « les maisons implantées sur place accueillent dans leurs murs celles qui ne le sont pas encore », souligne Élisabeth Ponsolle des Portes, déléguée générale du Comité Colbert. Ainsi, Cartier exposera Rémy Martin, Christian Dior le Plaza Athénée, Chanel et Eres présenteront Sèvres-Cité de la céramique, Hermès Pierre Hermé et Louis Vuitton Baccarat. Vingt-cinq patrons du secteur font le déplacement. Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur, va accompagner cette délégation qui représente en France plus de 130 000 emplois et de superbes perspectives de développement. Un bijou économique chez nous, et ailleurs, le meilleur allié du soft power à la française.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :