jump to navigation

La Turquie veut Halicarnasse 14 décembre 2012

Posted by Acturca in Art-Culture, History / Histoire, South East Europe / Europe du Sud-Est, Turkey / Turquie.
Tags: , , , , , ,
trackback

Le Soir (Belgique) vendredi 14 décembre 2012, p. 40

Dominique Legrand

Patrimoine. Le gouvernement turc devant la Cour européenne. Halicarnasse, ce nom ne vous dit rien ? Le Mausolée d’Halicarnasse est une des Sept Merveilles du monde antique, à l’égal de la pyramide de Gizeh. C’est aussi le nom antique de Bodrum. Le gouvernement turc a décidé de déposer le 30 janvier une demande inédite devant la Cour européenne des Droits de l’homme : récupérer les vestiges de ce mausolée grandiose détenus par le British Museum.

La Turquie n’est pas à son premier coup de poing sur la table pour récupérer un patrimoine dispersé dans tous les musées du monde. Si ce recours inédit dans une affaire de restitution d’objet culturel aboutit, c’est un précédent juridique incommensurable ! Le British devrait également restituer les frises du Parthénon à la Grèce et tous les musées du monde deviendraient un peu… vides !

Découvert lors de fouilles près de Bodrum (l’actuelle Halicarnasse), les restes de la sépulture du roi Mausole furent emportés par les Britanniques. « Nous ne pensons pas que ces artefacts aient été emportés légalement » , déclare Remzi Kazmaz, un des avocats en charge de la demande de restitution. Utiliser les droits de l’homme contre le gouvernement britannique est une puissante carte dans la bataille juridique. Bémol : les fouilles ont eu lieu en 1857. Peut-on appliquer les principes de la Convention européenne des Droits de l’homme entrée en vigueur en 1954 et dont dépend le tribunal de Strasbourg ? Sinon, à la lumière des législations internationales actuelles, des conventions telles celles de l’Unesco concernant la protection des biens culturels pourraient alors s’appliquer.

Le British Museum rappelle dans le Guardian qu’au moment des faits les autorités ottomanes avaient délivré les permis légaux autorisant les chercheurs britanniques à fouiller le site du mausolée et à ramener les pièces découvertes en Angleterre. L’institution considère donc la provenance des restes du mausolée d’Halicarnasse comme parfaitement légale.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :