jump to navigation

Les Turcs de Ploërmel fêtent aussi Noël 23 décembre 2012

Posted by Acturca in France, Immigration, Religion, Turkey / Turquie.
Tags: , , ,
trackback

Ouest-France, dimanche 23 décembre 2012
Vannes, Ploërmel ville

Pascale Le Garrec

Ils ne sont pas catholiques mais musulmans et fêtent Noël chaque année, en famille, avec un bon repas et des cadeaux pour les enfants.

Dans leur kebab de la rue de la Gare, à Ploërmel, la télévision est toujours branchée sur la chaîne infos turque. Quelques guirlandes égaient la vitrine. Les clients rentrent et sortent, sous l’oeil vigilant de la mère des deux jeunes patrons, les frères Arlsan. Ali, 20 ans, et son frère Mahir, 23 ans, sont arrivés en France en 2002. Les jeunes Turcs connaissent bien la Bretagne : ils ont passé une partie de leur jeunesse à Saint-Brieuc, puis à Brest, avant de s’installer à Ploërmel, il y a sept mois.

« Nous sommes musulmans, non pratiquants, précise Ali, et Noël est une fête catholique. Mais cela ne nous empêche pas de le fêter. On ferme le kebab et on va chez nos cousins à Saint-Brieuc. On met un sapin et des décorations. Cela fait plaisir à nos neveux de 6 et 8 ans, mais aussi aux adultes. » Au menu, de la dinde et du poulet, cuisinés façon turque. Des desserts traditionnels comme le baklava, un feuilleté à la pistache, très connu en France aussi.

« On préparait Noël à l’école »

Cette tradition de Noël, la mère d’Ali et Mahir la perpétrait déjà quand les deux garçons étaient jeunes. « On participait aux préparatifs à l’école, ça nous semblait donc normal de fêter aussi Noël à la maison », raconte l’aîné, qui se souvient bien « de téléphones portables en jouets », trouvés une année au pied du sapin…

Les deux frères sont des familiers du Père Noël. Et pour cause, ils sont originaires de la ville d’Antalya, au sud-est de la Turquie. Comme – excusez du peu ! – Saint-Nicolas, l’ancêtre du Père Noël.

« A Antalya, on célèbre les parents de Saint-Nicolas. Il y a beaucoup d’émissions de télévision autour de ça en décembre, détaille Mahir. Les gens prient pour la naissance de Jésus, qui est un prophète dans la religion musulmane. Dans cette région du pays, continue le jeune homme, les gens sont plus ouverts et plus tolérants que dans le reste de la Turquie, où Noël n’existe pas, sauf à Istanbul ou Ankara, la capitale. Il y a pourtant des catholiques aussi en Turquie. »

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :