jump to navigation

Les relations franco-turques en voie d’apaisement 6 janvier 2013

Posted by Acturca in Economy / Economie, France, Istanbul, Turkey / Turquie.
Tags: , , , , , , ,
trackback

Les Echos.fr, 6 janvier 2013

Dominique Malécot à Gaziantep

La compagnie aérienne turque Pegasus a pu passer commande de 100 Airbus et la ministre française du commerce extérieur se rend en Turquie la semaine prochaine.

«Paris est en pleine transformation et des milliards de dollars d’investissements y sont en cours, vous pouvez y prendre votre place  », déclarait mi décembre devant ses pairs à Istanbul, le président de la Fédération d’entrepreneurs et de dirigeants de France (Fedif) Nevezat Ceylan. Cela sans éluder le climat pesant qui pèse sur les relations franco-turques depuis un an à la suite du vote par le parlement français de la loi sur la négation du génocide arménien de 1915. Cet entrepreneur a beau rappeler que ce texte a été très vite censuré par le conseil constitutionnel, les services officiels turcs gardent une certaine distance vis à vis de leurs homologues français.

En témoignent les difficultés de l’Agence française des investissements internationaux (AFII) à convaincre les industriels turcs à s’installer chez nous. Selon les milieux d’affaires, elle aurait suscité huit investissements turcs sur le sol français en 2011 et aucun en 2012. Des chiffres que se refuse à commenter Géraldine Filippi représentante de l’AFII à Istanbul en évoquant « les effets de la crise ». Selon l’agence Fitch, la croissance turque, après avoir atteint 8,5 % en 2011, est effectivement tombée à 3 % en 2012 et devrait atteindre 3,8 % cette année et 4,5 % en 2014.

Ouvrir les frontières

Un bon connaisseur du pays évoque aussi l’ouverture des frontières turques avec la Syrie et la Libye qui, espace Shengen oblige, complique les déplacements des hommes d’affaires turcs en Europe, même si la France reste l’un des pays qui accorde des visas le plus facilement au départ de la Turquie.

Cependant, la situation est peut être en train d’évoluer. La compagnie aérienne turque Pegasus a confirmé il y a une quinzaine de jours la commande de 100 Airbus A 320 pour 12 milliards de dollars. La ministre française du commerce extérieur Nicole Bricq qui se rend en Turquie la semaine prochaine y voit «  un témoignage fort de la reprise des relations économiques entre la France et la Turquie  ». Elle compte, à l’occasion de son déplacement « soutenir les entreprises françaises sur les grands contrats, en particulier dans le domaine nucléaire », mais aussi pour faire valoir les atouts de la France « dans le secteur du luxe et sur les projets à venir autour du mieux vivre en ville » qui correspondent « à l’une de ses priorités d’action ».

Cette bonne volonté de part et d’autre, peut aussi s’expliquer par un certain réalisme. La balance du commerce extérieur français avec la Turquie est bénéficiaire. Les exportations vers ce pays sont représenté 6,6 milliards d’euros en 2011 tandis que les importations n’atteignaient que 5,8 milliards. Mais, sur les neuf premiers mois de 2012, derniers chiffres connus, les ventes françaises en Turquie n’ont progressé que de 0,5% tandis que les exportations turques ont chuté de 4,5%, notamment du fait de la crise qui frappe le secteur automobile.

Lire aussi:  "Le Grand Paris cherche à attirer 
                         les entrepreneurs turcs" 
                           et 
             "Mode : Joseph & Eren et Exaltation 
                        vendent l’image de Paris"

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :