jump to navigation

La Turquie réclame saint Nicolas 9 janvier 2013

Posted by Acturca in France, History / Histoire, Religion, Russia / Russie, Turkey / Turquie.
Tags: , ,
trackback

L’Est Républicain (France)  mercredi 9 janvier 2013, p. Région Lorraine23

Patrick Perotto

Bis repetita. Trois ans après une première tentative, la Turquie demande à nouveau la restitution des reliques de saint Nicolas.

La campagne a été relancée à Noël et est menée par l’archéologue Nevzat Celik, responsable des fouilles du site de Myre-Andriake – Demre aujourd’hui – dont le saint patron de la Lorraine et de la Russie fut l’évêque. Cette fois, le destinataire de la requête n’est plus le gouvernement italien, mais le Vatican, révèle l’agence d’information vaticane Fides. Surtout, l’initiative correspond à la volonté des dirigeants du ministère turc de la culture et du tourisme. Selon le journal populaire Hürriyet du 24 décembre, ils souhaitent le rapatriement des œuvres d’art, objets archéologiques et reliques dérobés sur le territoire turc actuel et désormais à l’étranger.

Les reliques de saint Nicolas ont été volées par des marins et emmenées à Bari, au sud de l’Italie. Onze ans plus tard, un croisé lorrain, Aubert de Varangéville, chaparde une phalange et quelques morceaux d’os et les ramène à Port, devenu Saint-Nicolas-de-Port, à une douzaine de kilomètres de Nancy. C’est là qu’une superbe basilique gothique sera édifiée et les reliques conservées. Elles le sont toujours dans un magnifique reliquaire en vermeil et en forme de bras de la fin du XIXe siècle. Outre les basiliques transalpine et française, Fribourg en Suisse abrite également dans la cathédrale Saint-Nicolas, une autre esquille.

« Je ne suis pas au courant, mais nous restons toujours en veille », commente le maire de Saint-Nicolas-de-Port, Luc Binsinger. « Si on embêtait les Portois pour obtenir la restitution des reliques, je suis certain qu’ils riposteront et moi avec. S’il y a un combat à mener, je le mènerai ».

Les Turcs imaginent attirer encore plus de Russes

À Fribourg, le prévôt de la cathédrale, le chanoine Claude Ducarroz, le dit haut et fort : « Jamais nous ne rendrons les reliques de saint Nicolas », tandis qu’à Bari le recteur de la basilique San Nicola s’insurge : « Les reliques ne sont pas un bien culturel, mais un bien religieux, à vénérer et non à visiter dans un musée ».

La démarche d’Ankara, en effet, a d’abord un but touristique. De nombreux Russes séjournent sur la côte sud de la Turquie, dont on oublie trop souvent qu’elle fut un des berceaux du christianisme. « Si nous construisons un musée à Demre, la première chose que nous demanderons seront les restes de saint Nicolas. Ces os devront être exposés ici et non pas dans une ville de pirates », avait déclaré il y a deux ans le ministre turc de la culture et du tourisme. Un musée dédié à la civilisation lycienne et destiné à accueillir les objets trouvés à Myre, a bien été bâti, non à Demre, mais à Antalya, la grande ville balnéaire. Les Turcs imaginent attirer encore plus de Russes s’ils récupèrent les reliques du bon saint.

Et qui dit touristes, dit également retombées sonnantes et trébuchantes. Voici trois ans, le curé de la superbe basilique gothique de Saint-Nicolas-de-Port n’avait pas mâché ses mots. « Je trouve bizarre, étonnant même, de réclamer les reliques pour des motifs pas très glorieux, pour faire de l’argent », avait-il taclé.

De toutes façons, le reliquaire en vermeil fin XIXe siècle, en forme de bras, appartient à la commune. Il a succédé aux deux bras offerts par le duc René II de Lorraine, disparus à la Révolution. Les ossements, eux, dépendent du diocèse et avait précisé l’abbé Jacquot, « outre qu’ils sont sacrés, ce sont des morceaux de corps, donc inaliénables ».

Ouf, la Lorraine ne perdra pas « son » saint Nicolas.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :