jump to navigation

Van Rompuy appelle à revigorer les relations UE-Turquie 25 mai 2013

Posted by Acturca in Turkey-EU / Turquie-UE.
Tags: ,
trackback

Agence Europe

25 mai 2013, Bruxelles

Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, a souligné, le 22 mai en Turquie, que l’UE souhaite revigorer ses relations avec Ankara. « L’objectif de l’UE est de revigorer davantage cette relation importante, de renforcer les différents processus qu’elle comporte, y compris le processus d’adhésion, et d’approfondir les liens entre les peuples », a-t-il ajouté. « Après un moment d’arrêt, cet engagement (en faveur du processus d’adhésion de la Turquie réaffirmé en décembre par le Conseil européen) donnera un nouvel élan et sera bientôt traduit en une avancée concrète », a-t-il indiqué, précisant que « nous devrions prochainement voir l’ouverture d’un nouveau chapitre dans les négociations, le premier depuis 2010 ». Le chapitre sur la politique régionale (22) devrait être ouvert en juin (EUROPE n° 10785). « Et je suis convaincu que d’autres mesures concrètes de ce type vont suivre.

Les négociations d’adhésion sont le principal moteur de notre relation », a-t-il ajouté, précisant que l’on savait « à l’avance que cela prendrait du temps ».

Le président du Conseil a aussi souligné l’importance de progrès en termes de démocratie et des droits de l’Homme, et rappelé que la libéralisation des visas est un « important objectif commun de notre agenda politique immédiat ».

M. Van Rompuy a souhaité que l’UE et la Turquie coopèrent davantage en matière énergétique, faisant entre autres le lien avec Chypre. « La découverte de réserves de gaz au large des côtes de Chypre pourrait être un incitant pour une réconciliation pacifique. Un règlement ouvrirait la gamme d’options pour l’exploitation des ressources en hydrocarbures de la manière économiquement la plus avantageuse pour bénéficier à tous les Chypriotes », a-t-il précisé, établissant un parallèle avec la réconciliation franco-allemande sur l’idée de partager le charbon et l’acier. M. Van Rompuy a souligné qu’ « il demeure essentiel de trouver un règlement global de la question chypriote », qui aiderait aussi les relations entre l’UE et l’OTAN (EUROPE n° 10845).

Il a également discuté avec le Premier ministre, Recep Erdogan, de la situation en Syrie et de la volonté de renforcer le dialogue politique sur les questions d’intérêt commun.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :