jump to navigation

Izzet Keribar revisite les musées du monde 29 octobre 2013

Posted by Acturca in Art-Culture, France, Turkey / Turquie.
Tags: , , , ,
trackback

L’Indépendant (France) Mardi 29 octobre 2013

Rémi Lebrère

Le musée des beaux-arts accueille jusqu’au 23 janvier, les clichés du célèbre photographe turc.  Peu habitué aux productions photographiques, le musée des beaux-arts de Carcassonne accueille, pourtant, jusqu’au 23 janvier 2014, les clichés d’Izzet Keribar, photographe né en Turquie voici 77 ans. Intitulée ‘Izzet Keribar musées’, l’exposition rassemble une cinquantaine de photos numériques restituant des personnes, de dos, de trois-quart face ou de profil, en train de parcourir les couloirs de musées, lors d’expositions organisées en France, mais également à l’étranger. Bon nombre d’instants ont toutefois été saisis à New-York et Istanbul, la ville natale de l’artiste. Ces photos s’appellent notamment : ‘La fille pensive’ représentant une jeune femme en pleine réflexion devant une statue primitive; ‘Au Louvre’, qui figure un peintre en train de reproduire une toile à l’identique, ‘Baiser furtif’, avec un couple pressé qui s’embrasse près de sculptures de verre… Les jeux de lumières, très variés, sont assez saisissants. Surtout, les clichés parviennent à capter l’état d’esprit des sujets humains mis en boîte. On touche là, à l’art photographique…

Photographe du contingent turc Izzet Keribar, a toujours manifesté un vif intérêt pour la photographie. Mais c’est durant son service militaire qu’il va faire le plein de connaissances, et donc enrichir son art. Durant les années 1956-1957, il sert en tant qu’officier de l’armée turque en Corée. Il en est d’ailleurs le photographe officiel. Mais il acquiert la reconnaissance mondiale en créant l’un des plus grands ensembles d’archives visuelles, qui approche le million de clichés. Aujourd’hui, voilà comment opère le maître, que nous avons rencontré, samedi dernier, le jour du vernissage, au musée des beaux-arts.

« Je prends deux types de photos : pour le travail et pour moi. Celles qui sont exposées ici sont issues de ma production personnelle. Je suis incapable d’expliquer mes photos, sinon en disant que la photo est une sensibilité, un truc, que l’on a ou que l’on n’a pas… Je crois que je suis né avec ce don. Je vois quelque chose, mon coeur s’accélère, je photographie, et voilà ».Rémi Lebrère

Exposition visible jusqu’au 23 janvier, au musée des beaux-arts de Carcassonne, entrée, square Gambetta. Ouvert du mardi au samedi, de 10h à 12h et de 14h à 18h, et le premier dimanche de chaque mois, de 14h30 à 17h30. Gratuit. Le célèbre photographe turc Izzet Keribar au musée des beaux-arts.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :