jump to navigation

La Turquie, leader européen pour le paiement sans contact 7 novembre 2011

Posted by Acturca in Economy / Economie, Turkey / Turquie.
Tags: , , ,
trackback

Le Figaro (France) no. 20921, lundi 7 novembre 2011, p. 27
Le Figaro Économie

Anne Bodescot

MasterCard et le premier opérateur mobile du pays proposent un système de paiement intégré au portable. C’est une révolution qui avance à petit pas en France… et à grand pas en Turquie. D’Istanbul à Ankara, les Turcs commencent à payer leurs achats sans contact. Première étape, dans 12 villes, quelque 50 000 terminaux de paiement peuvent valider une transaction, juste en approchant tout près la carte de paiement. Un début : depuis quelques mois, le premier opérateur téléphonique turc, Turkcell, l’une des principales banques, Garanti Bank, et MasterCard mettent les bouchées doubles afin d’habituer les Turcs à faire leur shopping grâce à leur téléphone mobile cette fois. Dans un pays où la moitié de la population a moins de 25 ans, innover est le secret pour garder une longueur d’avance sur les concurrents. Et puisque 40 % des adultes ne sont pas bancarisés et que 84 % des Turcs ont un mobile, les banques espèrent bien avoir trouvé la parade pour convaincre leurs clients d’adopter d’autres modes de paiement que les espèces.

Une carte prépayée, vendue dans les boutiques Turkcell, permet ainsi de payer sans contact via le mobile ou d’envoyer de l’argent, grâce à son numéro de mobile (avec un code envoyé par SMS, l’argent transféré sera retiré dans n’importe quel distributeur automatique). Quelque 110 000 exemplaires ont déjà été commercialisés. Mieux, Turkcell fait fabriquer en série le T20, un smartphone conçu pour le paiement sans contact.

En deux mois et demi, plus de 16 500 clients ont activé la fonction qui permet de transformer ce mobile en portefeuille virtuel. En tapotant sur quelques icônes, l’utilisateur envoie de l’argent à un autre particulier, active ses cartes de fidélité ou encore l’une des deux cartes bancaires virtuelles prépayées proposées par les deux banques partenaires, Garanti Bank et Yapi Kredi Bank.

Neuf autres établissements doivent rejoindre ce programme dans les six prochains mois. « Certaines banques développent leurs propres technologies pour le paiement par mobile. Mais celles qui ne l’ont pas fait peuvent utiliser la plate-forme que nous avons créée », explique Cenk Bayrakdar, responsable des nouvelles technologies chez Turkcell.

Un lourd effort marketing

L’opérateur demande à ses partenaires bancaires une redevance pour loger leur application bancaire dans les téléphones de ses clients. « Les dépenses de marketing sont le poste le plus lourd pour la banque, parce que l’essentiel est de familiariser les clients avec le paiement par mobile. Cela représente 88 % de notre investissement », explique Mehmet Sezgin, le PDG de Garanti Bank.

Selon Turkcell, les clients déjà équipés d’une carte ou d’un téléphone sans contact réalisent avec cette technologie en moyenne quatre opérations par mois. « Les transactions sans contact ne représentent que 0,3 % des opérations par carte chez nous. L’an prochain, nous pensons atteindre 3 %, soit dix fois plus », ajoute Mehmet Sezgin. Un objectif ambitieux. « Le plus difficile, le plus onéreux reste d’équiper les magasins en terminaux de paiement nouvelle génération », rappelle-t-il.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :