jump to navigation

UE/Commerce: Turquie, union douanière, De Gucht à Istanbul 17 novembre 2011

Posted by Acturca in Economy / Economie, EU / UE, Turkey / Turquie, Turkey-EU / Turquie-UE.
Tags: , , , , , , , , , ,
trackback

Agence Europe

17 novembre 2011, Bruxelles

Devant l’essor des échanges entre l’UE et la Turquie, la Commission européenne veut faire progresser l’union douanière en vigueur depuis le 31 décembre 1995.

Au-delà de leur nouvel agenda bilatéral, dominé par un processus de négociations d’adhésion aux progrès limités depuis son lancement en 2005, l’Union douanière entre l’UE et la Turquie est au centre de la visite à Istanbul, les 17 et 18 novembre, des commissaires européens Karel De Gucht (Commerce) et Stefan Füle (Élargissement). Outre les représentants des autorités turques – dont le vice-premier ministre Ali Babacan et le ministre des Affaires européennes Egemen Bagis, MM. De Gucht et Füle rencontreront des représentants de la communauté des affaires et de la société civile turque, et participeront à une conférence organisée par le European Policy Centre et la Confédération turque des commerçants et des industriels (TUSKON), intitulée UE/Turquie, des intérêts communs revisités. « Nos réunions se concentreront sur les nombreuses choses que l’UE et la Turquie ont en commun. Nous coopérons dans tant de domaines, nous sommes liés de bien des façons, c’est pourquoi nos fondamentaux sont solides. Mais un nouvel agenda axé sur la manière de donner un nouveau souffle à nos relations, et au processus d’adhésion en particulier, est nécessaire », explique M. Füle dans un communiqué. Peu de chapitres d’adhésion ont été ouverts depuis 2005, rappelle la Commission.

Devant l’essor des échanges commerciaux bilatéraux, qui ont fait de la Turquie le 7ème partenaire commercial de l’UE, M. De Gucht veut de son côté examiner avec ses partenaires turcs les moyens de mieux exploiter leur vaste potentiel commercial. L’exécutif européen veut notamment améliorer et faire progresser l’Union douanière entrée en vigueur le 31 décembre 1995, mais limitée depuis lors aux seules marchandises, les discussions sur son extension aux services et aux marchés publics étant gelées depuis 2002.

En 2010, l’UE a importé pour 42 milliards d’euros de biens et services et provenance de Turquie, principalement des machines et équipements de transport, mais aussi des produits textiles. Ses exportations de biens et services – principalement des machines, du matériel de transport, des produits chimiques et produits manufacturés – vers la Turquie ont atteint 61 milliards d’euros la même année. En outre, entre 2008 et 2010, les investissements directs étrangers (IDE) de la Turquie dans l’UE ont atteint 2,1 milliards d’euros, tandis que les flux d’IDE de l’UE vers la Turquie se sont élevés à 14,7 milliards d’euros.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :