jump to navigation

Création. La genèse de Bagadistanbul 28 janvier 2013

Posted by Acturca in Art-Culture, France, Turkey / Turquie.
Tags: , , , , , , , ,
trackback

Le Télégramme (Bretagne) lundi 28 janvier 2013, p. QPR5
Finistère-sud ~ Quimper

Ronan Larvor

Ali Dere, Padrig Sicard, Loïc Philippon sont les initiateurs d’un rapprochement entre Quimper et la Turquie qui conduira cette année à des échanges inédits, culturels, musicaux.

Il y a un an, Ali Dere et Loïc Philippon annonçaient la création d’une association d’amitié turco-bretonne à Quimper. Heson/kaynasma («Harmonie» en breton et «Fusion» en turc) : l’appellation illustre la volonté des animateurs de révéler l’harmonie des cultures et fusionner leur créativité. Vendredi, l’association a présenté un programme d’échanges concret. La présence d’Ali, toujours prêt à soulever des montagnes pour renforcer les liens entre sa terre d’adoption et sa terre natale, a permis d’ouvrir bien des portes.

Quimper invitée à la fête des enfants à Izmir

Première étape : du 14 au 24 avril prochains, une importante délégation quimpéroise est invitée à la Fête des enfants, véritable institution nationale en Turquie. Elle réunira des délégations de 60 pays à Izmir. Quimper, la Bretagne, la France, seront représentés par le cercle Danserien Kemper (dix enfants et trois accompagnateurs-chanteurs).

L’aventure turque d’un musicien breton

En juin, un autre projet plus durable se mettra en place. «Bagadistanbul» devrait faire partie de ces rencontres musicales qui produisent de petites merveilles. L’histoire commence il y a quelques années en Bretagne. Richard Laniepce est Lorientais. Attiré par la musique, il se destine après quelques rencontres à devenir facteur d’instruments traditionnels. Il y a peu d’ouverture dans le domaine en Bretagne et le jeune Breton part pour Toulouse où il va affûter ses connaissances à l’Atelier conservatoire occitan. Il découvre alors la cornemuse locale et se passionne pour tous ses instruments partagés par de nombreuses cultures. Le voilà logiquement parti dans les années 1990 vers les Balkans. «L’époque y était morose. J’ai poussé vers la Turquie car on peut aussi y travailler la musique des Balkans». Richard Laniepce s’initie aux cornemuses et bombardes locales, devient fédérateur de musiciens avec ses multiples influences. «Au bout de quatre ans, nous avons décidé de faire un disque avec 21 musiciens. Balkanatolia, à la jonction des cultures balkaniques et anatoliennes, est un succès. Nous avons ensuite conçu une formation réduite pour tourner en concert, que nous avons appelé Kolektif Istanbul». «Nous faisons de la musique turque des Balkans, dit Richard. Dans le groupe il y a deux musiciens traditionnels de mariage : un clarinettiste et un accordéoniste, qui sont turcs de Bulgarie. Nous avons aussi un batteur qui fait le lien avec notre musique plus jazz, avec Asli, la chanteuse». Le groupe commence alors une carrière internationale qui le conduit aussi bien dans des festivals de jazz au Brésil qu’à Montreux en Suisse.

Le hasard et la nécessité des rencontres

À la même époque le Quimpérois Padrig Sicard travaille au collectage des bombardes du monde. À Cléguérec lors d’un festival, il rencontre Richard qui l’incite à venir à Istanbul. La filière britto-turque est sur les rails. «Richard cherchait un bagad breton pour travailler. J’ai tout de suite pensé au bagad de Penhars». Il y a quelques mois, les échanges ont commencé sur Internet. La semaine dernière, Richard et Asli, la chanteuse de Kolektif Istanbul, étaient à Quimper pour avancer dans le projet. Trad, jazz, chant, : la sauce turco-bretonne a du goût. Elle s’appellera Bagadistanbul. «Nous viendrons en répétition générale à Quimper fin mars. Puis nous donnerons notre première à Izmir avec 20 musiciens du bagad en juin. Ce ne sera pas un énième projet britto-balkanique. Le répertoire anatolien à beaucoup plus de ressemblance avec le répertoire breton que celui des Balkans». «Nous espérons pouvoir donner cette création en Bretagne et à Quimper, en 2014» ajoute Laurent du Bagad Penhars.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :