jump to navigation

Haro sur la mosquée 20 mars 2013

Posted by Acturca in France, Immigration, Religion, Turkey / Turquie.
Tags: ,
trackback

Paris-Normandie (France) mercredi 20 mars 2013, p. 8

Karine Leroy

Politique. Des riverains de Gamilly viennent de constituer un collectif. Ils s’insurgent contre le projet de construction d’une mosquée turque et pourraient déposer un recours contre le permis de construire.

Combien sont-ils ? Qui sont-ils ? Difficile de le savoir. Les riverains qui s’insurgent contre le projet de construction d’une mosquée turque dans le quartier de Gamilly, rue du Coq à Vernon, cultivent la plus grande discrétion, refusant de se mettre en avant. Discrets mais déterminés. Ils viennent en effet de constituer un collectif, comme ils l’avaient laissé entendre à plusieurs reprises. « Nous avons créé un collectif pour nous insurger contre les décisions arbitraires de notre maire, Philippe Nguyen Thanh. Ce projet a été lancé dans la plus grande discrétion l’année dernière et nous voici devant le fait accompli », expliquent les riverains de la rue du Coq.

« Un projet inadapté et incohérent »

Le permis de construire que vient d’obtenir l’Association des travailleurs turcs pour la réalisation de son centre culturel et cultuel – lire notre édition du vendredi 15 mars – a sûrement mis le feu aux poudres.

D’ailleurs le collectif reconnaît « accuser le coup » et il se réserve le droit de déposer un recours auprès du tribunal administratif. En attendant de se prononcer sur d’éventuelles suites judiciaires, le collectif vient d’écrire au préfet de l’Eure pour lui demander « une enquête sur ce projet inadapté et incohérent ».

Les riverains expliquent être « surpris de l’importance de la construction (551 m², 8,80 m de haut et plus de six cents personnes pouvant être accueillies)… »

Dans le courrier adressé à la préfecture, le collectif estime que le maire (PS) de Vernon « est resté sourd à nos exposés et à nos questions ». Il l’accuse, « en tant que vice-président d’Eure Habitat (l’ancien propriétaire du terrain, Ndlr) d’avoir influencé » cette dernière sur son choix alors que « l’Association des travailleurs turcs ne désirait pas, au départ, ce site ».

Outre ses griefs contre Philippe Nguyen Thanh, le collectif pointe du doigt « les problèmes de sécurité et les nuisances sonores », « l’existence de marnières dans les sous-sols du quartier de Gamilly » et « l’impossibilité d’accueillir l’ensemble des véhicules des fidèles. Le quartier sera donc saturé par les stationnements, rendant la circulation difficile, y compris aux transports urbains et aux secours. La concentration de personnes et de véhicules va rendre la vie du quartier difficile », écrit le collectif au préfet de l’Eure.

Dès le début du projet, les riverains avaient émis des craintes, mettant toujours en avant des problèmes de stationnement et de sécurité. Une pétition avait été lancée dans le courrier et des tracts, anonymes, distribués dans les boîtes aux lettres.

 

Réponse

Pour Jean-Luc Piednoir, premier adjoint à la Ville, « les riverains sont parfaitement dans leur droit » s’ils veulent déposer un recours. « Ils ont deux mois pour le faire. » Mais au-delà de cette éventuelle procédure, l’élu s’inquiète. « On va vers la démesure. Il ne faut pas que cela se transforme en haine. » Par ailleurs Jean-Luc Piednoir rappelle que le maire n’était pas encore vice-président d’Eure Habitat l’été dernier, lorsque le permis de construire a été déposé, et rappelle « que la mosquée aura la grandeur d’une maison. »

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :