jump to navigation

Erdogan reproche à l’UE son « deux poids, deux mesures » 29 mai 2008

Posted by Acturca in Turkey / Turquie, Turkey-EU / Turquie-UE.
Tags: , , , ,
trackback

Reuters

29 mai 2008, Istanbul

Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan a reproché jeudi à l’Union européenne son approche « deux poids, deux mesures » dans sa façon de traiter la Turquie et les autres candidats ou ex-candidats à l’adhésion, tout en réaffirmant la volonté de son pays de rejoindre les Vingt-sept.

« Nous observons que (l’Union européenne) pratique le ‘deux poids, deux mesures’ et qu’elle veut imposer à la Turquie des choses qui n’ont pas été imposées à des pays ayant déjà adhéré ou qui sont en négociation », a-t-il dit lors d’une conférence de presse.

Mardi, le ministre turc des Affaires étrangères, Ali Babacan, avait déjà souligné lors d’une réunion que la lenteur des discussions douchait l’enthousiasme du peuple pour l’adhésion, mais Bruxelles avait répliqué qu’il revenait à Ankara d’accélérer les réformes.

La Turquie n’a ouvert jusqu’à présent que six des 35 chapitres de négociation, mais espère en ouvrir deux supplémentaires, sur la propriété intellectuelle et l’industrie, dès le mois prochain.

Babacan a également averti la France que son opposition à l’adhésion pleine et entière de la Turquie à l’UE risquait de faire dérailler le processus de réformes.

Le commissaire européen à l’Elargissement, Olli Rehn a annoncé pour sa part que sept nouveaux chapitres de négociation étaient prêts à être ouverts si la Turquie remplissait les conditions techniques.

En sus de l’opposition française, les négociations avec la Turquie progressent lentement en raison de l’absence d’une solution négociée sur le statut de Chypre, des inquiétudes sur les droits de l’homme et du sentiment en Europe que la Turquie ne met pas assez rapidement en pratique les réformes votées.

Erdogan et son parti, l’AKP, issu de la mouvance islamiste, sont de leur côté sous la menace d’une interdiction, en raison d’une procédure ouverte par la Cour constitutionnelle turque pour pratiques présumées contraires au principe de laïcité.

(Paul de Bendern, version française Grégory Blachier)

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :